Vézelay, sa colline et sa basilique.

Nous voilà ici dans le département de l’Yonne et pour une nouvelle randonée au départ de la magnifique petite ville sur sa colline Vézelay. Elle est déjà renommée pour sa belle basilique et l’un des points de départ du chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

C’est un petit séjour de quelques jours pour découvrir le chemin, et adapté pour Françoise (86ans) en compagnie de Céline son accompagnatrice et d’Olivia mal-voyante. Tout au long de ces 3 jours de marche nous découvrirons les joies de la marche et les visites de magnifique lieu. Côté météo beaucoup de chance avec du soleil quasiment tout le temps et un peu de grisaille.

La basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay construit entre 1120 et 1190.
Olivia devant l'une des énormes portes de la basilique, sur le côté gauche Céline accompagnant Françoise.
Olivia utilise ses mains pour ressentir les contours de la charnière finement sculptée.
De petite figurine sont présents en bas des colonnes à l'entrée de la basilique, Olivia prend soin de bien ressentir les contours de ce petit personnage.
Autre vue d'un détail de la porte qu'Olivia prend soin de ressentir les contours.
Autre détail d'une colonne à l'intérieur de la basilique que OLivia ressent avec ses mains.

Commentaire de Françoise sur le séjour:

L’accompagnement fut tout à fait correct, Philippe me demandait souvent comment j’allais, ce que j’ai apprécié. Je n’ai pas été fatiguée outre mesure, et la montée du second jour ne m’a pas déranger plus, j’ai pris mon temps. La description du patrimoine était intéressante.

Commentaire de Olivia sur le séjour :

Le groupe était sympathique, c’est toujours bien pour la cohésion de groupe qu’on ne soit pas trop nombreux. J’ai apprécie les échanges entre les différents pèlerins qu’on à pu rencontrer, les personnes qu’on à pu rencontrer dans les gîtes, les commerçants qu’on à pu croiser où dans la basilique. Ce que j’ai beaucoup aimé c’est qu’on à prit le temps, on voulait s’arréter manger plus longtemps on l’à fait, un moment donné j’ai parler plus longtemps avec Céline, on à traîné un petit peu, j’ai vraiment apprécié de vivre au rythme du groupe. J’ai surtout apprécié la façon d’être de Philippe, très précis dans les conseils à tout niveau, que ce soit dans l’équipement, comment marcher, tu regardais tout comme le tuyau du Camelbag qui traînait par terre, ces petits conseils sont précieux et je me suis sentie en sécurité. J’ai aimé que Philippe me laisse la liberter de marcher avec mes bâtons, marcher tout seul. Le faite de pouvoir se propulser seul avec son corps avec les bâtons c’est vraiment une sensation que j’ai adoré. C’était un super séjour. A mon avis cela devait être plutôt fatiguant pour Philippe car sans arrêt il regardait à droite où à gauche, ca ne devait pas être facile pour lui.

Pour résume c’est un séjour en total sécurité pour les non-voyants, de détente physique.

Le fait de laisser les affaires en bas du gîte et de ne prendre que les nécessaire était un peu embétant, mais vue les conditions sanitaires c’était compréhensible.

Une personne non-voyante qui vient avec Philippe et “Les Yeux de Mon guide”, peut venir en confiance, il veille sur tout, rien ne va lui échapper.

Commentaire de Céline sur le séjour :

J’ai déjà apprécié la météo, on à pas marcher sous une pluie battante déjà, après je fais confiance, je m’en remet au guide qui lui peut prévoir au cas où la météo tournerait où se mettre à l’abri. J’ai remarqué que guider une personne qui voit encore un peu d’une personne mal-voyante est différent, c’est quelque chose qui s’apprend et j’ai remarqué en t’observant que tu fais pas attention et pourtant tu regarde tout le temps à l’arrière où sur les côtés. 

Pour résumé le guide est primordial, tout repose sur lui, c’est un sacré job, avec Philippe, pas stréssé, pas angoissé et ça nous on le ressent et on est plus apaisé, tu gère bien, qu’on peut s’appuyer sur toi à tout les niveaux.