Nous profitons largement de notre albergue de Sansol, petit parc et petit bassin où l'on peut s'asseoir et rafraîchir les pieds, un lieu superbe pour se reposer, même Pascaline au bord de la fenêtre en profite.
Nous profitons largement de notre albergue de Sansol, petit parc et petit bassin où l'on peut s'asseoir et rafraîchir les pieds, un lieu superbe pour se reposer, même Pascaline au bord de la fenêtre en profite.
Nous profitons largement de notre albergue de Sansol, petit parc et petit bassin où l'on peut s'asseoir et rafraîchir les pieds, un lieu superbe pour se reposer, même Pascaline au bord de la fenêtre en profite.
Nous profitons largement de notre albergue de Sansol, petit parc et petit bassin où l'on peut s'asseoir et rafraîchir les pieds, un lieu superbe pour se reposer, même Pascaline au bord de la fenêtre en profite.

Nous profitons largement de notre albergue de Sansol, petit parc et petit bassin où l’on peut s’asseoir et rafraîchir les pieds, un lieu superbe pour se reposer, même Pascaline au bord de la fenêtre en profite.

En quittant Sansol nous poursuivons par le village qui se trouve juste à côté "Torres del Rio" où nous trouvons avec joie, des pèches plates gratuites, et nous nous empressons d'en manger quelques unes.
En quittant Sansol nous poursuivons par le village qui se trouve juste à côté "Torres del Rio" où nous trouvons avec joie, des pèches plates gratuites, et nous nous empressons d'en manger quelques unes.

En quittant Sansol nous poursuivons par le village qui se trouve juste à côté “Torres del Rio” où nous trouvons avec joie, des pèches plates gratuites, et nous nous empressons d’en manger quelques unes.

Notre journée de marche nous mènent aujourd'hui à Logrono, mais d'abord direction Viana où durant notre chemin nous rencontrons des pyramides de pierre que certains pèlerins s'empressent de construire. Le temps est toujours au beau fixe avec une légère fraîcheur le matin.
Notre journée de marche nous mènent aujourd'hui à Logrono, mais d'abord direction Viana où durant notre chemin nous rencontrons des pyramides de pierre que certains pèlerins s'empressent de construire. Le temps est toujours au beau fixe avec une légère fraîcheur le matin.
Notre journée de marche nous mènent aujourd'hui à Logrono, mais d'abord direction Viana où durant notre chemin nous rencontrons des pyramides de pierre que certains pèlerins s'empressent de construire. Le temps est toujours au beau fixe avec une légère fraîcheur le matin.
Notre journée de marche nous mènent aujourd'hui à Logrono, mais d'abord direction Viana où durant notre chemin nous rencontrons des pyramides de pierre que certains pèlerins s'empressent de construire. Le temps est toujours au beau fixe avec une légère fraîcheur le matin.
Notre journée de marche nous mènent aujourd'hui à Logrono, mais d'abord direction Viana où durant notre chemin nous rencontrons des pyramides de pierre que certains pèlerins s'empressent de construire. Le temps est toujours au beau fixe avec une légère fraîcheur le matin.
Notre journée de marche nous mènent aujourd'hui à Logrono, mais d'abord direction Viana où durant notre chemin nous rencontrons des pyramides de pierre que certains pèlerins s'empressent de construire. Le temps est toujours au beau fixe avec une légère fraîcheur le matin.

Notre journée de marche nous mènent aujourd’hui à Logrono, mais d’abord direction Viana où durant notre chemin nous rencontrons des pyramides de pierre que certains pèlerins s’empressent de construire. Le temps est toujours au beau fixe avec une légère fraîcheur le matin.

Nous voilà à Vianna où nous faisons halte devant l'imposante église de Santa Maria construite entre 1250 et 1312.
Nous voilà à Vianna où nous faisons halte devant l'imposante église de Santa Maria construite entre 1250 et 1312.
Nous voilà à Vianna où nous faisons halte devant l'imposante église de Santa Maria construite entre 1250 et 1312.
Nous voilà à Vianna où nous faisons halte devant l'imposante église de Santa Maria construite entre 1250 et 1312.

Nous voilà à Vianna où nous faisons halte devant l’imposante église de Santa Maria construite entre 1250 et 1312.

Nous voilà déjà plus loin au lieu-dit "Quilinta", d'ici nous pouvons apercevoir la réserve naturelle de Las Canas" et les faubourgs industriels de Logrono.
Nous voilà déjà plus loin au lieu-dit "Quilinta", d'ici nous pouvons apercevoir la réserve naturelle de Las Canas" et les faubourgs industriels de Logrono.

Nous voilà déjà plus loin au lieu-dit “Quilinta”, d’ici nous pouvons apercevoir la réserve naturelle de Las Canas” et les faubourgs industriels de Logrono.

Nous voilà à hauteur du ponton au-dessus de la N-111, Pascaline avance sans problème, toujours, sous ma surveillance, Bernard et Brigitte suivent derrière. Nous sommes plus très loin de Logrono.
Nous voilà à hauteur du ponton au-dessus de la N-111, Pascaline avance sans problème, toujours, sous ma surveillance, Bernard et Brigitte suivent derrière. Nous sommes plus très loin de Logrono.
Nous voilà à hauteur du ponton au-dessus de la N-111, Pascaline avance sans problème, toujours, sous ma surveillance, Bernard et Brigitte suivent derrière. Nous sommes plus très loin de Logrono.
Nous voilà à hauteur du ponton au-dessus de la N-111, Pascaline avance sans problème, toujours, sous ma surveillance, Bernard et Brigitte suivent derrière. Nous sommes plus très loin de Logrono.

Nous voilà à hauteur du ponton au-dessus de la N-111, Pascaline avance sans problème, toujours, sous ma surveillance, Bernard et Brigitte suivent derrière. Nous sommes plus très loin de Logrono.

Nous entrons dans la commune de la Rioja connus pour son vin. Le sentier devient goudronné et offre plus de facilité pour Pascaline pour marcher quasiment toute seule.
Nous entrons dans la commune de la Rioja connus pour son vin. Le sentier devient goudronné et offre plus de facilité pour Pascaline pour marcher quasiment toute seule.

Nous entrons dans la commune de la Rioja connus pour son vin. Le sentier devient goudronné et offre plus de facilité pour Pascaline pour marcher quasiment toute seule.

Nous sommes maintenant dans notre Hostel (Albergue) Entresuenos de Logrono, l'intérieur est pas mal, surtout à l'étage, mais les douches du bas sont limites, à l'étage tout le confort qu'un pèlerin recherche est disponible.
Nous sommes maintenant dans notre Hostel (Albergue) Entresuenos de Logrono, l'intérieur est pas mal, surtout à l'étage, mais les douches du bas sont limites, à l'étage tout le confort qu'un pèlerin recherche est disponible.
Nous sommes maintenant dans notre Hostel (Albergue) Entresuenos de Logrono, l'intérieur est pas mal, surtout à l'étage, mais les douches du bas sont limites, à l'étage tout le confort qu'un pèlerin recherche est disponible.
Nous sommes maintenant dans notre Hostel (Albergue) Entresuenos de Logrono, l'intérieur est pas mal, surtout à l'étage, mais les douches du bas sont limites, à l'étage tout le confort qu'un pèlerin recherche est disponible.
Nous sommes maintenant dans notre Hostel (Albergue) Entresuenos de Logrono, l'intérieur est pas mal, surtout à l'étage, mais les douches du bas sont limites, à l'étage tout le confort qu'un pèlerin recherche est disponible.

Nous sommes maintenant dans notre Hostel (Albergue) Entresuenos de Logrono, l’intérieur est pas mal, surtout à l’étage, mais les douches du bas sont limites, à l’étage tout le confort qu’un pèlerin recherche est disponible.

Nous en profitons pour nous balader dans la ville de Logrono et cherchons un endroit pour y manger.
Nous en profitons pour nous balader dans la ville de Logrono et cherchons un endroit pour y manger.
Nous en profitons pour nous balader dans la ville de Logrono et cherchons un endroit pour y manger.

Nous en profitons pour nous balader dans la ville de Logrono et cherchons un endroit pour y manger.

Nous voilà à la Plaza San Agustin, nous trouvons une brasserie au nom de "La Anjana" avec des plats relativement bien fournis et bien présentés.
Nous voilà à la Plaza San Agustin, nous trouvons une brasserie au nom de "La Anjana" avec des plats relativement bien fournis et bien présentés.
Nous voilà à la Plaza San Agustin, nous trouvons une brasserie au nom de "La Anjana" avec des plats relativement bien fournis et bien présentés.

Nous voilà à la Plaza San Agustin, nous trouvons une brasserie au nom de “La Anjana” avec des plats relativement bien fournis et bien présentés.

Nouvelle journée de marche en direction de Ventosa, notre journée passera vite, nous traversons l'immense parc de "La Grajera", puis direction Navarrete et après 5hr de marche nous arrivons à Ventosa.

Nouvelle journée de marche en direction de Ventosa, notre journée passera vite, nous traversons l’immense parc de “La Grajera”, puis direction Navarrete et après 5hr de marche nous arrivons à Ventosa.

Nous voilà à Ventosa où après avoir déposé nos sacs-à-dos à l'albergue San Saturnino, nous allons nous rafraîchir avec une boisson au café-bar "Buen camino". Pascaline en profite pour se rafraîchir avec un smoothie.
Nous voilà à Ventosa où après avoir déposé nos sacs-à-dos à l'albergue San Saturnino, nous allons nous rafraîchir avec une boisson au café-bar "Buen camino". Pascaline en profite pour se rafraîchir avec un smoothie.

Nous voilà à Ventosa où après avoir déposé nos sacs-à-dos à l’albergue San Saturnino, nous allons nous rafraîchir avec une boisson au café-bar “Buen camino”. Pascaline en profite pour se rafraîchir avec un smoothie.

Aujourd'hui direction Azofra, la journée commence sous un ciel brumeux, mais au loin nous apercevons Najera qui baigne déjà sous un peu de soleil.
Aujourd'hui direction Azofra, la journée commence sous un ciel brumeux, mais au loin nous apercevons Najera qui baigne déjà sous un peu de soleil.
Aujourd'hui direction Azofra, la journée commence sous un ciel brumeux, mais au loin nous apercevons Najera qui baigne déjà sous un peu de soleil.
Aujourd'hui direction Azofra, la journée commence sous un ciel brumeux, mais au loin nous apercevons Najera qui baigne déjà sous un peu de soleil.

Aujourd’hui direction Azofra, la journée commence sous un ciel brumeux, mais au loin nous apercevons Najera qui baigne déjà sous un peu de soleil.

Najéra est derrière nous et nous avançons assez rapidement, la température est assez élévée et nous apercevons au bout d'une heure de marche la ville de Azofra.
Najéra est derrière nous et nous avançons assez rapidement, la température est assez élévée et nous apercevons au bout d'une heure de marche la ville de Azofra.
Najéra est derrière nous et nous avançons assez rapidement, la température est assez élévée et nous apercevons au bout d'une heure de marche la ville de Azofra.
Najéra est derrière nous et nous avançons assez rapidement, la température est assez élévée et nous apercevons au bout d'une heure de marche la ville de Azofra.
Najéra est derrière nous et nous avançons assez rapidement, la température est assez élévée et nous apercevons au bout d'une heure de marche la ville de Azofra.

Najéra est derrière nous et nous avançons assez rapidement, la température est assez élévée et nous apercevons au bout d’une heure de marche la ville de Azofra.

Dans Azofra, nous nous dirigeons vers l'albergue municipale qui est très bien car elle propose des box de 2 personnes, un coin cuisine et de quoi se reposer.
Dans Azofra, nous nous dirigeons vers l'albergue municipale qui est très bien car elle propose des box de 2 personnes, un coin cuisine et de quoi se reposer.
Dans Azofra, nous nous dirigeons vers l'albergue municipale qui est très bien car elle propose des box de 2 personnes, un coin cuisine et de quoi se reposer.
Dans Azofra, nous nous dirigeons vers l'albergue municipale qui est très bien car elle propose des box de 2 personnes, un coin cuisine et de quoi se reposer.

Dans Azofra, nous nous dirigeons vers l’albergue municipale qui est très bien car elle propose des box de 2 personnes, un coin cuisine et de quoi se reposer.

Les jours changent et le soleil est toujours bien présent, Pascaline marche souvent toute seule maintenant, car aucune difficulté avec un sentier bien plat.
Les jours changent et le soleil est toujours bien présent, Pascaline marche souvent toute seule maintenant, car aucune difficulté avec un sentier bien plat.
Les jours changent et le soleil est toujours bien présent, Pascaline marche souvent toute seule maintenant, car aucune difficulté avec un sentier bien plat.

Les jours changent et le soleil est toujours bien présent, Pascaline marche souvent toute seule maintenant, car aucune difficulté avec un sentier bien plat.

Direction Ciruena dans un premier temps où la marche se déroule dans un ciel totalement bleu et un peu plus de pèlerins que nous rencontrons aussi au fur et à mesure que nous avançons.
Direction Ciruena dans un premier temps où la marche se déroule dans un ciel totalement bleu et un peu plus de pèlerins que nous rencontrons aussi au fur et à mesure que nous avançons.
Direction Ciruena dans un premier temps où la marche se déroule dans un ciel totalement bleu et un peu plus de pèlerins que nous rencontrons aussi au fur et à mesure que nous avançons.
Direction Ciruena dans un premier temps où la marche se déroule dans un ciel totalement bleu et un peu plus de pèlerins que nous rencontrons aussi au fur et à mesure que nous avançons.
Direction Ciruena dans un premier temps où la marche se déroule dans un ciel totalement bleu et un peu plus de pèlerins que nous rencontrons aussi au fur et à mesure que nous avançons.

Direction Ciruena dans un premier temps où la marche se déroule dans un ciel totalement bleu et un peu plus de pèlerins que nous rencontrons aussi au fur et à mesure que nous avançons.

Après une pause à Ciruena nous voilà, direction Santo Domingo de la Calzada, sur les quelques kilomètres qui nous restent un large sentier nous attend et surtout de longues lignes droites.
Après une pause à Ciruena nous voilà, direction Santo Domingo de la Calzada, sur les quelques kilomètres qui nous restent un large sentier nous attend et surtout de longues lignes droites.

Après une pause à Ciruena nous voilà, direction Santo Domingo de la Calzada, sur les quelques kilomètres qui nous restent un large sentier nous attend et surtout de longues lignes droites.

Nous voilà encore légèrement en altitude, et se présente devant nous Santo Domingo de la Calzada.

Nous voilà encore légèrement en altitude, et se présente devant nous Santo Domingo de la Calzada.

Nous sommes heureux d'arriver car la chaleur se fait sentir, et le sourire est là, même sur un banc.
Nous sommes heureux d'arriver car la chaleur se fait sentir, et le sourire est là, même sur un banc.

Nous sommes heureux d’arriver car la chaleur se fait sentir, et le sourire est là, même sur un banc.

Nous sommes ici sur la plaza alameda ou plaza Porticada qui était le lieu où les jardiniers vendaient leurs produits et où ils s'abritaient de la pluie et du soleil sous le porche. La fontaine a été construite en 1799 par le maire Fernandez de Ocampo pour l'alimenter en eau. Les chênes qui peuplent la place rappellent l'ancienne forêt qui s'etendait dans toute la municipalité. Une faucille coupant un chêne, est l'un des symboles du bouclier de la ville.

Nous sommes ici sur la plaza alameda ou plaza Porticada qui était le lieu où les jardiniers vendaient leurs produits et où ils s’abritaient de la pluie et du soleil sous le porche. La fontaine a été construite en 1799 par le maire Fernandez de Ocampo pour l’alimenter en eau. Les chênes qui peuplent la place rappellent l’ancienne forêt qui s’etendait dans toute la municipalité. Une faucille coupant un chêne, est l’un des symboles du bouclier de la ville.

Toujours sur la place Alameda, nous en profitons pour aller manger à la "El Meson del Abuelo" et passons un excellent moment, visiblement tellement bon que Brigitte en lèche son teeshirt !

Toujours sur la place Alameda, nous en profitons pour aller manger à la “El Meson del Abuelo” et passons un excellent moment, visiblement tellement bon que Brigitte en lèche son teeshirt !

Photo un peu floue. Nous sommes dans la avenida Juan Carolos 1 où toute la majorité des bars sont érigées et nous en profitons pour y prendre un verre visiblement dans la joie et la bonne humeur.
Photo un peu floue. Nous sommes dans la avenida Juan Carolos 1 où toute la majorité des bars sont érigées et nous en profitons pour y prendre un verre visiblement dans la joie et la bonne humeur.

Photo un peu floue. Nous sommes dans la avenida Juan Carolos 1 où toute la majorité des bars sont érigées et nous en profitons pour y prendre un verre visiblement dans la joie et la bonne humeur.

Nouvelle journée qui nous ménera dans un premier temps vers Granon. Nous rencontrons un peu plus de monde sur le chemin.
Nouvelle journée qui nous ménera dans un premier temps vers Granon. Nous rencontrons un peu plus de monde sur le chemin.
Nouvelle journée qui nous ménera dans un premier temps vers Granon. Nous rencontrons un peu plus de monde sur le chemin.
Nouvelle journée qui nous ménera dans un premier temps vers Granon. Nous rencontrons un peu plus de monde sur le chemin.

Nouvelle journée qui nous ménera dans un premier temps vers Granon. Nous rencontrons un peu plus de monde sur le chemin.

Toujours le long de la N-120, la route est pas tout le temps fréquentée et nous n'entendons que très peu la circulation, nous avançons bien et groupé avec les autres pèlerins. Bernard guide Pascaline et Brigitte est juste à côté.
Toujours le long de la N-120, la route est pas tout le temps fréquentée et nous n'entendons que très peu la circulation, nous avançons bien et groupé avec les autres pèlerins. Bernard guide Pascaline et Brigitte est juste à côté.
Toujours le long de la N-120, la route est pas tout le temps fréquentée et nous n'entendons que très peu la circulation, nous avançons bien et groupé avec les autres pèlerins. Bernard guide Pascaline et Brigitte est juste à côté.

Toujours le long de la N-120, la route est pas tout le temps fréquentée et nous n’entendons que très peu la circulation, nous avançons bien et groupé avec les autres pèlerins. Bernard guide Pascaline et Brigitte est juste à côté.

Granon se rapproche, au premier plan nous voyons des champs de tournesol très présent selon les années.

Granon se rapproche, au premier plan nous voyons des champs de tournesol très présent selon les années.

Brigitte est un peu plus devant tandis que Bernard et Pascaline sont légèrement derrière.
Brigitte est un peu plus devant tandis que Bernard et Pascaline sont légèrement derrière.

Brigitte est un peu plus devant tandis que Bernard et Pascaline sont légèrement derrière.

Nous sommes maintenant en train de marcher sous l'ancienne N-120, la nouvelle est au-dessus de nos têtes.
Nous sommes maintenant en train de marcher sous l'ancienne N-120, la nouvelle est au-dessus de nos têtes.

Nous sommes maintenant en train de marcher sous l’ancienne N-120, la nouvelle est au-dessus de nos têtes.

Nous voilà à Granon où nous profitons un instant de l'ombre et d'un peu de repos.

Nous voilà à Granon où nous profitons un instant de l’ombre et d’un peu de repos.

Nous quittons Granon, devant nous, s'offre une étendue un peu désertique avec des champs de tournesol et de petites collines.
Nous quittons Granon, devant nous, s'offre une étendue un peu désertique avec des champs de tournesol et de petites collines.

Nous quittons Granon, devant nous, s’offre une étendue un peu désertique avec des champs de tournesol et de petites collines.

Nous entrons en Castille et Leon, d'ici nous apercevons Redecilla del Camino.

Nous entrons en Castille et Leon, d’ici nous apercevons Redecilla del Camino.

Petite halte à Redecilla del Camino où après quelques Tortillas Patatas nous reprenons notre chemin. Photo d'un vitrail montrant Saint-Jacques.

Petite halte à Redecilla del Camino où après quelques Tortillas Patatas nous reprenons notre chemin. Photo d’un vitrail montrant Saint-Jacques.

Après notre passage du petit village de Castildelgado, nous poursuivons sous le soleil qui tape déjà pas mal ce matin.

Après notre passage du petit village de Castildelgado, nous poursuivons sous le soleil qui tape déjà pas mal ce matin.

Nous arrivons maintenant sur Villoria de Rioja, nous nous arrêtons autant que possible pour nous poser un peu et boire de l'eau, nécessaire par cette chaleur. Pascaline est devant toute seule, derrière suivent Brigitte puis Bernard aussi.
Nous arrivons maintenant sur Villoria de Rioja, nous nous arrêtons autant que possible pour nous poser un peu et boire de l'eau, nécessaire par cette chaleur. Pascaline est devant toute seule, derrière suivent Brigitte puis Bernard aussi.
Nous arrivons maintenant sur Villoria de Rioja, nous nous arrêtons autant que possible pour nous poser un peu et boire de l'eau, nécessaire par cette chaleur. Pascaline est devant toute seule, derrière suivent Brigitte puis Bernard aussi.

Nous arrivons maintenant sur Villoria de Rioja, nous nous arrêtons autant que possible pour nous poser un peu et boire de l’eau, nécessaire par cette chaleur. Pascaline est devant toute seule, derrière suivent Brigitte puis Bernard aussi.

Dans Villoria de Rioja Pascaline fait le bon geste, enlever les chaussures et s'allonger par exemple sur un banc, les jambes un peu surélevées.

Dans Villoria de Rioja Pascaline fait le bon geste, enlever les chaussures et s’allonger par exemple sur un banc, les jambes un peu surélevées.

Puis après un repos bien mérité, nous prenons la route pour un court moment avant de reprendre le sentier qui longe la N-120.
Puis après un repos bien mérité, nous prenons la route pour un court moment avant de reprendre le sentier qui longe la N-120.

Puis après un repos bien mérité, nous prenons la route pour un court moment avant de reprendre le sentier qui longe la N-120.

Avant Belorado, notre chemin nous mène à Villamayor del Rio, nous marchons le long de la N-120 et la chaleur se fait bien sentir.
Avant Belorado, notre chemin nous mène à Villamayor del Rio, nous marchons le long de la N-120 et la chaleur se fait bien sentir.
Avant Belorado, notre chemin nous mène à Villamayor del Rio, nous marchons le long de la N-120 et la chaleur se fait bien sentir.

Avant Belorado, notre chemin nous mène à Villamayor del Rio, nous marchons le long de la N-120 et la chaleur se fait bien sentir.

Nous sommes à l'entrée de Belorado et j'ai toujours le plaisir de revoir ce panneau juste avant que l'on arrive et on est heureux d'arriver car il fait vraiment chaud.
Nous sommes à l'entrée de Belorado et j'ai toujours le plaisir de revoir ce panneau juste avant que l'on arrive et on est heureux d'arriver car il fait vraiment chaud.

Nous sommes à l’entrée de Belorado et j’ai toujours le plaisir de revoir ce panneau juste avant que l’on arrive et on est heureux d’arriver car il fait vraiment chaud.

Nous arrivons devant l'albergue Cuatro Cantones, qui n'est pas encore ouverte, mais nous n'attendrons pas longtemps.

Nous arrivons devant l’albergue Cuatro Cantones, qui n’est pas encore ouverte, mais nous n’attendrons pas longtemps.

Quoi de plus merveilleux que de commencer par une sangria avant le repas qui ma foi, est excellent, l'endroit étant juste un peu bruyant quand tout le monde parle...
Quoi de plus merveilleux que de commencer par une sangria avant le repas qui ma foi, est excellent, l'endroit étant juste un peu bruyant quand tout le monde parle...
Quoi de plus merveilleux que de commencer par une sangria avant le repas qui ma foi, est excellent, l'endroit étant juste un peu bruyant quand tout le monde parle...

Quoi de plus merveilleux que de commencer par une sangria avant le repas qui ma foi, est excellent, l’endroit étant juste un peu bruyant quand tout le monde parle…

Petite visite de l'albergue Cuatro Cantones, l'endroit brasse beaucoup du monde car très connu. L'intérieur est agencé avec charme et l'extérieur comporte une piscine.
Petite visite de l'albergue Cuatro Cantones, l'endroit brasse beaucoup du monde car très connu. L'intérieur est agencé avec charme et l'extérieur comporte une piscine.
Petite visite de l'albergue Cuatro Cantones, l'endroit brasse beaucoup du monde car très connu. L'intérieur est agencé avec charme et l'extérieur comporte une piscine.
Petite visite de l'albergue Cuatro Cantones, l'endroit brasse beaucoup du monde car très connu. L'intérieur est agencé avec charme et l'extérieur comporte une piscine.
Petite visite de l'albergue Cuatro Cantones, l'endroit brasse beaucoup du monde car très connu. L'intérieur est agencé avec charme et l'extérieur comporte une piscine.
Petite visite de l'albergue Cuatro Cantones, l'endroit brasse beaucoup du monde car très connu. L'intérieur est agencé avec charme et l'extérieur comporte une piscine.

Petite visite de l’albergue Cuatro Cantones, l’endroit brasse beaucoup du monde car très connu. L’intérieur est agencé avec charme et l’extérieur comporte une piscine.

Belorado le matin, mais où sont tout les pèlerins..? Pour la plupart déjà sur le chemin depuis un moment. Nous, nous prenons notre temps et partons vers 07h45 du matin, visiblement Brigitte est contente. Bernard la main dans la poche guide Pascaline.
Belorado le matin, mais où sont tout les pèlerins..? Pour la plupart déjà sur le chemin depuis un moment. Nous, nous prenons notre temps et partons vers 07h45 du matin, visiblement Brigitte est contente. Bernard la main dans la poche guide Pascaline.

Belorado le matin, mais où sont tout les pèlerins..? Pour la plupart déjà sur le chemin depuis un moment. Nous, nous prenons notre temps et partons vers 07h45 du matin, visiblement Brigitte est contente. Bernard la main dans la poche guide Pascaline.