Sur le chemin de St-Jacques “Via Podiensis” avec Sylvie, Jean-Paul, Catherine, Magali, Philippe et Emeric, récit 2019.

Sur le chemin de St-Jacques “Via Podiensis” avec Sylvie, Jean-Paul, Catherine, Magali, Philippe et Emeric, récit 2019.

 

Cette sortie fut organisée du 24 juillet 2019 au 10 Aout 2019. Pour les premiers jours étaient présent Sylvie et Jean-Paul et à Cahors sont arrivées Magali, Catherine et Emeric. Magali marchait un jour sur deux et la météo nous accompagnait avec souvent un temps sec et ensoleillé.

Pour notre 1er jour, voici une petite visite de Figeac et la place des écritures avec la Pierre de Rosette que je fais découvrir. Celle-ci est une immense reproduction (quatorze mètres par sept), sculptée dans du granite noir du Zimbabwe par Joseph Kosuth.

Pour notre 1er jour, voici une petite visite de Figeac et la place des écritures avec la Pierre de Rosette que je fais découvrir. Celle-ci est une immense reproduction (quatorze mètres par sept), sculptée dans du granite noir du Zimbabwe par Joseph Kosuth.

Nous en profitons pour faire connaissance avec une armure du Moyen-Age, devant la commanderie des Templiers et un hôtel médiéval du 12e siècle.

Nous en profitons pour faire connaissance avec une armure du Moyen-Age, devant la commanderie des Templiers et un hôtel médiéval du 12e siècle.

Nous voilà partis au petit matin, sous un ciel bien ensoleilé et une température qui dépasse déjà les 20 degrés.

Nous voilà partis au petit matin, sous un ciel bien ensoleilé et une température qui dépasse déjà les 20 degrés.

Nous passons la rivière du Célé qui est très basse en cette période.

Nous passons la rivière du Célé qui est très basse en cette période.

Nous empruntons une ancienne voie romaine qui nous fait gagner un bon kilomètre avant d'atteindre l'aiguille du Cingle.
Nous empruntons une ancienne voie romaine qui nous fait gagner un bon kilomètre avant d'atteindre l'aiguille du Cingle.
Nous empruntons une ancienne voie romaine qui nous fait gagner un bon kilomètre avant d'atteindre l'aiguille du Cingle.

Nous empruntons une ancienne voie romaine qui nous fait gagner un bon kilomètre avant d’atteindre l’aiguille du Cingle.

Ces aiguilles de pierre du 13e siècle qui existait à une époque aux quatres points cardinaux, n'en comportent plus que deux, leur signification reste encore mystérieuse, mais certains disent qu'elles avaient pour rôle de délimiter le secteur de nombreuses paroisses et pour d'autres les marques de l’affirmation par les abbés de leurs droits de haute justice.

Ces aiguilles de pierre du 13e siècle qui existait à une époque aux quatres points cardinaux, n’en comportent plus que deux, leur signification reste encore mystérieuse, mais certains disent qu’elles avaient pour rôle de délimiter le secteur de nombreuses paroisses et pour d’autres les marques de l’affirmation par les abbés de leurs droits de haute justice.

Petit regard en arrière, sur la ville de Figeac.

Petit regard en arrière, sur la ville de Figeac.

Nous passons à proximité d'une Cazelle implanté dans un champs. Ces constructions en pierre sèche avaient pour vocation d'abriter les animaux et les outils de travail agricole.
Nous passons à proximité d'une Cazelle implanté dans un champs. Ces constructions en pierre sèche avaient pour vocation d'abriter les animaux et les outils de travail agricole.

Nous passons à proximité d’une Cazelle implanté dans un champs. Ces constructions en pierre sèche avaient pour vocation d’abriter les animaux et les outils de travail agricole.

Nous passons par le très beau village de Faycelles et profitons d'une petite halte fort sympathique avec une vue plongeante sur le lot.
Nous passons par le très beau village de Faycelles et profitons d'une petite halte fort sympathique avec une vue plongeante sur le lot.
Nous passons par le très beau village de Faycelles et profitons d'une petite halte fort sympathique avec une vue plongeante sur le lot.

Nous passons par le très beau village de Faycelles et profitons d’une petite halte fort sympathique avec une vue plongeante sur le lot.

Nous continuons sur une petite route communale en direction de Gréalou.
Nous continuons sur une petite route communale en direction de Gréalou.

Nous continuons sur une petite route communale en direction de Gréalou.

Nous passons sur des sentiers bien agréables et en partie ombragés.
Nous passons sur des sentiers bien agréables et en partie ombragés.

Nous passons sur des sentiers bien agréables et en partie ombragés.

Nous profitons de cette magnifique Cazelle un peu avant Gréalou pour la visiter.
Nous profitons de cette magnifique Cazelle un peu avant Gréalou pour la visiter.

Nous profitons de cette magnifique Cazelle un peu avant Gréalou pour la visiter.

...et nous en verrons encore d'autres durant cette journée de marche.
...et nous en verrons encore d'autres durant cette journée de marche.

…et nous en verrons encore d’autres durant cette journée de marche.

Notre arrivée relativement tôt dans notre gîte d'étape de Gréalou nous permet de faire une bonne sieste.

Notre arrivée relativement tôt dans notre gîte d’étape de Gréalou nous permet de faire une bonne sieste.

Au petit matin nous partons relativement tôt vers 07h15.

Au petit matin nous partons relativement tôt vers 07h15.

Nous rencontrons peu de marcheurs durant les premières heures, et profitons allégrement du chemin qui s'offre à nous.
Nous rencontrons peu de marcheurs durant les premières heures, et profitons allégrement du chemin qui s'offre à nous.

Nous rencontrons peu de marcheurs durant les premières heures, et profitons allégrement du chemin qui s’offre à nous.

Nous passons à proximité du Dolmen de Pech Laglayre. Ces dolmens étaient des sépultures collectives, mais pas toujours car certains n'ont pas livré de reste humains.

Nous passons à proximité du Dolmen de Pech Laglayre. Ces dolmens étaient des sépultures collectives, mais pas toujours car certains n’ont pas livré de reste humains.

Nous longeons un magnifique muret de pierre sèche qui nous offrira plus loin une belle surprise.
Nous longeons un magnifique muret de pierre sèche qui nous offrira plus loin une belle surprise.

Nous longeons un magnifique muret de pierre sèche qui nous offrira plus loin une belle surprise.

Une très belle oeuvre d'un artiste qui a peint sur 3 dalles un dolmen qui part dans les étoiles...magnifique.

Une très belle oeuvre d’un artiste qui a peint sur 3 dalles un dolmen qui part dans les étoiles…magnifique.

Jean-Paul en profite pour faire une description de cette oeuvre à Sylvie.

Jean-Paul en profite pour faire une description de cette oeuvre à Sylvie.

Et quoi de plus merveilleux de trouver des sièges construis dans le mûret de pierre sèche, une belle prouesse architecturale.

Et quoi de plus merveilleux de trouver des sièges construis dans le mûret de pierre sèche, une belle prouesse architecturale.

Au lieu-dit "Martigne" nous voilà en présence, derrière un grillage, d'un énorme cochon, belle bête.

Au lieu-dit “Martigne” nous voilà en présence, derrière un grillage, d’un énorme cochon, belle bête.

Magnifique département du Lot avec ses montées et ses belles fôrets.
Magnifique département du Lot avec ses montées et ses belles fôrets.
Magnifique département du Lot avec ses montées et ses belles fôrets.

Magnifique département du Lot avec ses montées et ses belles fôrets.

Nous apercevons la ville de Cajarc depuis le lieu-dit "Le Touron".

Nous apercevons la ville de Cajarc depuis le lieu-dit “Le Touron”.

Petite pause sur les hauteurs avant d'entamer une descente en toute tranquilité.
Petite pause sur les hauteurs avant d'entamer une descente en toute tranquilité.
Petite pause sur les hauteurs avant d'entamer une descente en toute tranquilité.

Petite pause sur les hauteurs avant d’entamer une descente en toute tranquilité.

Petite visite dans la grotte ouverte de Lacaunhe.

Petite visite dans la grotte ouverte de Lacaunhe.

Nous arrrivons au bout de cette descente légèrement technique, mais rien d'insurmontable.

Nous arrrivons au bout de cette descente légèrement technique, mais rien d’insurmontable.

Nous passons à côté du barrage hydroélectrique de Cajarc avant de remonter sur les hauteurs.
Nous passons à côté du barrage hydroélectrique de Cajarc avant de remonter sur les hauteurs.

Nous passons à côté du barrage hydroélectrique de Cajarc avant de remonter sur les hauteurs.

Nous revoilà sur un secteur plus plat avec nos amis les bêtes à bonne distance ici comme ce chevreuil dans un champ voisin.
Nous revoilà sur un secteur plus plat avec nos amis les bêtes à bonne distance ici comme ce chevreuil dans un champ voisin.

Nous revoilà sur un secteur plus plat avec nos amis les bêtes à bonne distance ici comme ce chevreuil dans un champ voisin.

Calme et sérénité sur ce chemin, peu de monde nous double.

Calme et sérénité sur ce chemin, peu de monde nous double.

Nous voilà sur la commune de Saint-Jean-de-Laur sur la place de l'amitié, un bel endroit avec son lavoir et ses centaines de coquille Saint-Jacques multicolorés et ses panneaux avec un certain humour.
Nous voilà sur la commune de Saint-Jean-de-Laur sur la place de l'amitié, un bel endroit avec son lavoir et ses centaines de coquille Saint-Jacques multicolorés et ses panneaux avec un certain humour.

Nous voilà sur la commune de Saint-Jean-de-Laur sur la place de l’amitié, un bel endroit avec son lavoir et ses centaines de coquille Saint-Jacques multicolorés et ses panneaux avec un certain humour.

Une section plate, mais un peu pierreuse, Jean-Paul prend ses précautions avec Sylvie.
Une section plate, mais un peu pierreuse, Jean-Paul prend ses précautions avec Sylvie.

Une section plate, mais un peu pierreuse, Jean-Paul prend ses précautions avec Sylvie.

Il fallait bien que l'on teste les ponchos c'est fait ici peu avant Limogne-en-Quercy.

Il fallait bien que l’on teste les ponchos c’est fait ici peu avant Limogne-en-Quercy.

La petite pluie ne dure que peu de temps, nous profitons tout de même d'un temps moins lourd.
La petite pluie ne dure que peu de temps, nous profitons tout de même d'un temps moins lourd.

La petite pluie ne dure que peu de temps, nous profitons tout de même d’un temps moins lourd.

Nous avançons d'un bon rythme et passons à côté de la fontaine d'Outriols et de son lavoir.

Nous avançons d’un bon rythme et passons à côté de la fontaine d’Outriols et de son lavoir.

Un peu avant Cahors une grande étendue de fôret à fait place net pour y planter de la lavande.

Un peu avant Cahors une grande étendue de fôret à fait place net pour y planter de la lavande.

Nous arrivons sur Cahors dont nous apercevons son célèbre Pont Valentré.

Nous arrivons sur Cahors dont nous apercevons son célèbre Pont Valentré.

Sylvie nous montre avec son doigt le pont Valentré du 14e siècle.

Sylvie nous montre avec son doigt le pont Valentré du 14e siècle.

Nous voilà tous réunis avec la propriétaire du Gite au départ de Cahors.

Nous voilà tous réunis avec la propriétaire du Gite au départ de Cahors.

Une belle journée nous attend, plein soleil.

Une belle journée nous attend, plein soleil.

Emeric accompagne Catherine et Jean-Paul avec Sylvie, Magali suit derrière.

Emeric accompagne Catherine et Jean-Paul avec Sylvie, Magali suit derrière.

Nous voilà sur une montée d'une centaine de mètre en grande partie; en escalier et taillé dans la roche.
Nous voilà sur une montée d'une centaine de mètre en grande partie; en escalier et taillé dans la roche.
Nous voilà sur une montée d'une centaine de mètre en grande partie; en escalier et taillé dans la roche.

Nous voilà sur une montée d’une centaine de mètre en grande partie; en escalier et taillé dans la roche.

La seconde partie de cette montée se passe en partie en fôret.
La seconde partie de cette montée se passe en partie en fôret.

La seconde partie de cette montée se passe en partie en fôret.

Nous avançons sur des portions où le soleil tape bien, mais la fôret n'est pas loin et bien présente dans la région.
Nous avançons sur des portions où le soleil tape bien, mais la fôret n'est pas loin et bien présente dans la région.

Nous avançons sur des portions où le soleil tape bien, mais la fôret n’est pas loin et bien présente dans la région.

Plus très loin de Lasbastide-Marnhac, nous avançons sur des portions bien rectilignes et sous le soleil.

Plus très loin de Lasbastide-Marnhac, nous avançons sur des portions bien rectilignes et sous le soleil.

A la sortie de Labastide-Marnhac tous en ligne droite et sous le soleil qui tape.

A la sortie de Labastide-Marnhac tous en ligne droite et sous le soleil qui tape.

Enfin de l'ombre sous des chènes pubescent.

Enfin de l’ombre sous des chènes pubescent.

Dans notre gîte de Trigodina notre hôte nous à préparer une belle table.

Dans notre gîte de Trigodina notre hôte nous à préparer une belle table.

En route vers Lascabanes..

En route vers Lascabanes..

..et toujours aussi peu de monde.

..et toujours aussi peu de monde.

Entièrement d'accord...

Entièrement d’accord…

Non désolé, il ne viendra pas le bus...par contre pour une petite pause on y va !
Non désolé, il ne viendra pas le bus...par contre pour une petite pause on y va !

Non désolé, il ne viendra pas le bus…par contre pour une petite pause on y va !

...
...

Et voici à nouveau une cazelle..

Et voici à nouveau une cazelle..

Et oui même les bancs peuvent disparaître..

Et oui même les bancs peuvent disparaître..

Petite halte à la chapelle Saint-Jean-le-Froid début 19e siècle.
Petite halte à la chapelle Saint-Jean-le-Froid début 19e siècle.
Petite halte à la chapelle Saint-Jean-le-Froid début 19e siècle.

Petite halte à la chapelle Saint-Jean-le-Froid début 19e siècle.

Entièrement d'accord avec Jean-Gaëtan.

Entièrement d’accord avec Jean-Gaëtan.

Juste à côté de la chapelle Saint-Jean-le-Froid se trouve cette fontaine dont on dit qu'elle ferait du bien, tout le monde s'empresse de remplir sa gourde !

Juste à côté de la chapelle Saint-Jean-le-Froid se trouve cette fontaine dont on dit qu’elle ferait du bien, tout le monde s’empresse de remplir sa gourde !

Vaste paysage que cette région du Quercy que l'on reconnaît grâce à ces sentiers d'une couleur blanchâtre.
Vaste paysage que cette région du Quercy que l'on reconnaît grâce à ces sentiers d'une couleur blanchâtre.
Vaste paysage que cette région du Quercy que l'on reconnaît grâce à ces sentiers d'une couleur blanchâtre.

Vaste paysage que cette région du Quercy que l’on reconnaît grâce à ces sentiers d’une couleur blanchâtre.

Les nouveaux aménagements installés, laissent à désirer, peut-être que les pèlerins sont trop lourd !
Les nouveaux aménagements installés, laissent à désirer, peut-être que les pèlerins sont trop lourd !

Les nouveaux aménagements installés, laissent à désirer, peut-être que les pèlerins sont trop lourd !

Nous arrivons sur Montcuq et profitons de cette nouvelle aire de repos.
Nous arrivons sur Montcuq et profitons de cette nouvelle aire de repos.

Nous arrivons sur Montcuq et profitons de cette nouvelle aire de repos.

Cette tour du milieu du 13e siècle servait à la fois de résidence seigneuriale, de lieu de commandement et bien entendu de système défensif. Visiblement Emeric tente une approche discrète par l'extérieur !
Cette tour du milieu du 13e siècle servait à la fois de résidence seigneuriale, de lieu de commandement et bien entendu de système défensif. Visiblement Emeric tente une approche discrète par l'extérieur !

Cette tour du milieu du 13e siècle servait à la fois de résidence seigneuriale, de lieu de commandement et bien entendu de système défensif. Visiblement Emeric tente une approche discrète par l’extérieur !

Au petit matin, rien ne vaut la photo souvenir de notre halte devant le panneau d'entrée de Montcuq, ce que Jean-Paul s'empresse de faire en prenant Sylvie en photo.
Au petit matin, rien ne vaut la photo souvenir de notre halte devant le panneau d'entrée de Montcuq, ce que Jean-Paul s'empresse de faire en prenant Sylvie en photo.

Au petit matin, rien ne vaut la photo souvenir de notre halte devant le panneau d’entrée de Montcuq, ce que Jean-Paul s’empresse de faire en prenant Sylvie en photo.

Nous revoilà sur le chemin avec le sourire de Jean-Paul pour accompagner cette journée.
Nous revoilà sur le chemin avec le sourire de Jean-Paul pour accompagner cette journée.

Nous revoilà sur le chemin avec le sourire de Jean-Paul pour accompagner cette journée.

Certes, ce n'est pas réellement un sentier, mais quand cela le permet nous coupons à travers champs.
Sur le chemin de St-Jacques “Via Podiensis” avec Sylvie, Jean-Paul, Catherine, Magali, Philippe et Emeric, récit 2019, partie 2.

Sur le chemin de St-Jacques “Via Podiensis” avec Sylvie, Jean-Paul, Catherine, Magali, Philippe et Emeric, récit 2019, partie 2.

 

Certes, ce n'est pas réellement un sentier, mais quand cela le permet nous coupons à travers champs.
Certes, ce n'est pas réellement un sentier, mais quand cela le permet nous coupons à travers champs.

Certes, ce n’est pas réellement un sentier, mais quand cela le permet nous coupons à travers champs.

Dans l'ombre de la forêt, proche du château de Charry.
Dans l'ombre de la forêt, proche du château de Charry.

Dans l’ombre de la forêt, proche du château de Charry.

Visiblement, le champs sous le village de Rouillac intrigue et Jean-Paul cherche à savoir ce qui à été planté.
Visiblement, le champs sous le village de Rouillac intrigue et Jean-Paul cherche à savoir ce qui à été planté.

Visiblement, le champs sous le village de Rouillac intrigue et Jean-Paul cherche à savoir ce qui à été planté.

...

Nombreux sont les ruisseaux qui sont sont à sec comme ici le ruisseau du Tartuguié, ca vallait bien une petite photo dans le lit du ruisseau pour Sylvie et Jean-Paul.
Nombreux sont les ruisseaux qui sont sont à sec comme ici le ruisseau du Tartuguié, ca vallait bien une petite photo dans le lit du ruisseau pour Sylvie et Jean-Paul.

Nombreux sont les ruisseaux qui sont sont à sec comme ici le ruisseau du Tartuguié, ca vallait bien une petite photo dans le lit du ruisseau pour Sylvie et Jean-Paul.

Nous entrons dans le département du Tarn et Garonne, photo du groupe devant le panneau d'information sur les sentiers du département.

Nous entrons dans le département du Tarn et Garonne, photo du groupe devant le panneau d’information sur les sentiers du département.

La forêt de Cambourette, forêt de chènes pubescent nous gratifie de son ombre que nous regrettons pas avec cette chaleur.
La forêt de Cambourette, forêt de chènes pubescent nous gratifie de son ombre que nous regrettons pas avec cette chaleur.

La forêt de Cambourette, forêt de chènes pubescent nous gratifie de son ombre que nous regrettons pas avec cette chaleur.

La belle descente de Lespinasse, qui même par temps sec peut-être glissante, heureusement les aménagements des marches permettent de freiner le pèlerin dans sa descente.
La belle descente de Lespinasse, qui même par temps sec peut-être glissante, heureusement les aménagements des marches permettent de freiner le pèlerin dans sa descente.
La belle descente de Lespinasse, qui même par temps sec peut-être glissante, heureusement les aménagements des marches permettent de freiner le pèlerin dans sa descente.

La belle descente de Lespinasse, qui même par temps sec peut-être glissante, heureusement les aménagements des marches permettent de freiner le pèlerin dans sa descente.

Visiblement, la descente quelques minutes avant à laisser des traces, le sourire se lit sur le visage de Catherine et Emeric.

Visiblement, la descente quelques minutes avant à laisser des traces, le sourire se lit sur le visage de Catherine et Emeric.

Les sentiers nous offrent parfois de beaux moments avec ici un passage entre deux champs de tournesols.

Les sentiers nous offrent parfois de beaux moments avec ici un passage entre deux champs de tournesols.

Heureusement, nous trouvons souvent de l'eau potable avec de belles et curieuses surprises comme ici une figurine en fer forgé avec un vieux slip accrochés.

Heureusement, nous trouvons souvent de l’eau potable avec de belles et curieuses surprises comme ici une figurine en fer forgé avec un vieux slip accrochés.

Nous apercevons le très beau village de Lauzerte, notre halte du jour.

Nous apercevons le très beau village de Lauzerte, notre halte du jour.

Une pause s'impose avant d'aller vers notre gîte d'étape.
Une pause s'impose avant d'aller vers notre gîte d'étape.
Une pause s'impose avant d'aller vers notre gîte d'étape.

Une pause s’impose avant d’aller vers notre gîte d’étape.

Vue depuis les hauteurs de Lauzerte sur la plaine du Lendou.

Vue depuis les hauteurs de Lauzerte sur la plaine du Lendou.

Au petit matin, départ matinal dans la joie.
Au petit matin, départ matinal dans la joie.

Au petit matin, départ matinal dans la joie.

Dans l'étang de Lamothe rare cliché, même si la photo n'est pas très nette, de ce poisson, une truite peut-être prise pendant son saut.

Dans l’étang de Lamothe rare cliché, même si la photo n’est pas très nette, de ce poisson, une truite peut-être prise pendant son saut.

Un peu plus de monde qui nous accompagne, comme ce couple avec monsieur qui porte son enfant dans le dos, sylvie et Jean-paul sont devant.

Un peu plus de monde qui nous accompagne, comme ce couple avec monsieur qui porte son enfant dans le dos, sylvie et Jean-paul sont devant.

Magnfique pigeonnier seigneuriale du 17e siècle au lieu-dit "le chartron".
Magnfique pigeonnier seigneuriale du 17e siècle au lieu-dit "le chartron".

Magnfique pigeonnier seigneuriale du 17e siècle au lieu-dit “le chartron”.

Au lieu-dit "Le Martret" à été installé par des enfants un ravitaillement avec des melons, des pommes, et des noix, ça plaît à tout le monde, surtout à Emeric.

Au lieu-dit “Le Martret” à été installé par des enfants un ravitaillement avec des melons, des pommes, et des noix, ça plaît à tout le monde, surtout à Emeric.

Le temps est devenu un peu plus pluvieux, mais cela ne durera pas longtemps.
Le temps est devenu un peu plus pluvieux, mais cela ne durera pas longtemps.

Le temps est devenu un peu plus pluvieux, mais cela ne durera pas longtemps.

Passsage sur un petit pont avec Catherine, et Emeric qui prend toute ses précautions pour Catherine.

Passsage sur un petit pont avec Catherine, et Emeric qui prend toute ses précautions pour Catherine.

Nous arrivons sur Moissac, mais notre gîte est encore à 30mn de marche.
Nous arrivons sur Moissac, mais notre gîte est encore à 30mn de marche.

Nous arrivons sur Moissac, mais notre gîte est encore à 30mn de marche.

A proximité de notre gîte d'étape, se trouvent une vierge et une vue sur Moissac et la rivière du Tarn.
A proximité de notre gîte d'étape, se trouvent une vierge et une vue sur Moissac et la rivière du Tarn.
A proximité de notre gîte d'étape, se trouvent une vierge et une vue sur Moissac et la rivière du Tarn.

A proximité de notre gîte d’étape, se trouvent une vierge et une vue sur Moissac et la rivière du Tarn.

Le jour suivant, nous voilà de nouveau sur le chemin, avec une journée calme, car en majorité le long du canal latéral à la Garonne.
Le jour suivant, nous voilà de nouveau sur le chemin, avec une journée calme, car en majorité le long du canal latéral à la Garonne.

Le jour suivant, nous voilà de nouveau sur le chemin, avec une journée calme, car en majorité le long du canal latéral à la Garonne.

Voila tout le groupe à la sortie de Moissac avec une personne en plus que Magali à rencontrer dans le gîte d'étape.

Voila tout le groupe à la sortie de Moissac avec une personne en plus que Magali à rencontrer dans le gîte d’étape.

Toujours le long du canal latéral à la Garonne, protégé par l'allée de platanes vieux d'une centaine d'année pour certains.
Toujours le long du canal latéral à la Garonne, protégé par l'allée de platanes vieux d'une centaine d'année pour certains.
Toujours le long du canal latéral à la Garonne, protégé par l'allée de platanes vieux d'une centaine d'année pour certains.

Toujours le long du canal latéral à la Garonne, protégé par l’allée de platanes vieux d’une centaine d’année pour certains.

Et hop c'est dans la boîte pour Emeric pris sur le pont à proximité de l'écluse de Braguel.

Et hop c’est dans la boîte pour Emeric pris sur le pont à proximité de l’écluse de Braguel.

Quelques étirements pour soulager la jambe de Jean-Paul toujours sur le pont et le groupe attend sagement à côté.

Quelques étirements pour soulager la jambe de Jean-Paul toujours sur le pont et le groupe attend sagement à côté.

De nouveaux aménagements nous posent quelques surprises pour accéder sur le pont.
De nouveaux aménagements nous posent quelques surprises pour accéder sur le pont.

De nouveaux aménagements nous posent quelques surprises pour accéder sur le pont.

Nous voilà pas très loin de la centrale nucléaire de Golfech, nous traversons aussi le pont sur le canal de Golfech.

Nous voilà pas très loin de la centrale nucléaire de Golfech, nous traversons aussi le pont sur le canal de Golfech.

La Garonne vue depuis le pont avec Auvillar sur les hauteurs et la Garonne vue depuis notre gîte au petit matin.
La Garonne vue depuis le pont avec Auvillar sur les hauteurs et la Garonne vue depuis notre gîte au petit matin.

La Garonne vue depuis le pont avec Auvillar sur les hauteurs et la Garonne vue depuis notre gîte au petit matin.

Au départ de la ville d'Auvillar, une petite figurine d'un pèlerin en céramique qui s'assoit sur son sac-à-dos, bon visiblement Emeric aurait bien aimé se reposer sur son sac-à-dos...
Au départ de la ville d'Auvillar, une petite figurine d'un pèlerin en céramique qui s'assoit sur son sac-à-dos, bon visiblement Emeric aurait bien aimé se reposer sur son sac-à-dos...

Au départ de la ville d’Auvillar, une petite figurine d’un pèlerin en céramique qui s’assoit sur son sac-à-dos, bon visiblement Emeric aurait bien aimé se reposer sur son sac-à-dos…

La matinée est bien fraîche, ce matin sur Auvillar, et nous passons devant un mur dont les dessins proviennent d'enfants d'Auvillar.
La matinée est bien fraîche, ce matin sur Auvillar, et nous passons devant un mur dont les dessins proviennent d'enfants d'Auvillar.

La matinée est bien fraîche, ce matin sur Auvillar, et nous passons devant un mur dont les dessins proviennent d’enfants d’Auvillar.

Et ce sera une belle journée ensoleillée...
Et ce sera une belle journée ensoleillée...

Et ce sera une belle journée ensoleillée…

C'est bien noté !

C’est bien noté !

Un faucon il me semble pris sur une ligne éléctrique !

Un faucon il me semble pris sur une ligne éléctrique !

Photo prise dans la descente du "bois de madame", Emeric guidant Catherine.

Photo prise dans la descente du “bois de madame”, Emeric guidant Catherine.

Nous arrivons sur le département du Gers, nous croisons un groupe d'enfants cathos en excursion, Jean-Paul en profite pour donner une leçon.
Nous arrivons sur le département du Gers, nous croisons un groupe d'enfants cathos en excursion, Jean-Paul en profite pour donner une leçon.

Nous arrivons sur le département du Gers, nous croisons un groupe d’enfants cathos en excursion, Jean-Paul en profite pour donner une leçon.

Nous franchissons l'Arrats qui marque l'entrée du département du Gers.

Nous franchissons l’Arrats qui marque l’entrée du département du Gers.

Panneau à l'entrée du village de Saint-Antoine du Pont d'Arrats.

Panneau à l’entrée du village de Saint-Antoine du Pont d’Arrats.

Nous profitons de l'ouverture de l'église de Saint-Antonin-Pont d’Arratz pour admirer et expliquer aux autres la découvertes de fresques du 15e siècle. La peinture représente des scènes de la vie de saint Blaise : convocation du saint par le gouverneur païen, miracle du porc rendu à la pauvre veuve, emprisonnement de saint Blaise, puis son martyre. L’originalité vient de la présence de légendes en occitan qui racontent les scènes. Vers le bas apparaît une peinture plus ancienne figurant saint Georges luttant contre le dragon.
Nous profitons de l'ouverture de l'église de Saint-Antonin-Pont d’Arratz pour admirer et expliquer aux autres la découvertes de fresques du 15e siècle. La peinture représente des scènes de la vie de saint Blaise : convocation du saint par le gouverneur païen, miracle du porc rendu à la pauvre veuve, emprisonnement de saint Blaise, puis son martyre. L’originalité vient de la présence de légendes en occitan qui racontent les scènes. Vers le bas apparaît une peinture plus ancienne figurant saint Georges luttant contre le dragon.
Nous profitons de l'ouverture de l'église de Saint-Antonin-Pont d’Arratz pour admirer et expliquer aux autres la découvertes de fresques du 15e siècle. La peinture représente des scènes de la vie de saint Blaise : convocation du saint par le gouverneur païen, miracle du porc rendu à la pauvre veuve, emprisonnement de saint Blaise, puis son martyre. L’originalité vient de la présence de légendes en occitan qui racontent les scènes. Vers le bas apparaît une peinture plus ancienne figurant saint Georges luttant contre le dragon.

Nous profitons de l’ouverture de l’église de Saint-Antonin-Pont d’Arratz pour admirer et expliquer aux autres la découvertes de fresques du 15e siècle. La peinture représente des scènes de la vie de saint Blaise : convocation du saint par le gouverneur païen, miracle du porc rendu à la pauvre veuve, emprisonnement de saint Blaise, puis son martyre. L’originalité vient de la présence de légendes en occitan qui racontent les scènes. Vers le bas apparaît une peinture plus ancienne figurant saint Georges luttant contre le dragon.

Vue depuis les hauteurs de Collong sur la vallée de la Teulère et le village de Flamarens que nous aborderons plus tard.
Vue depuis les hauteurs de Collong sur la vallée de la Teulère et le village de Flamarens que nous aborderons plus tard.
Vue depuis les hauteurs de Collong sur la vallée de la Teulère et le village de Flamarens que nous aborderons plus tard.

Vue depuis les hauteurs de Collong sur la vallée de la Teulère et le village de Flamarens que nous aborderons plus tard.

Petite halte sympathique sous un arbre au lieu-dit " Cluset".

Petite halte sympathique sous un arbre au lieu-dit ” Cluset”.

Nous visitons les ruines de l'ancienne église gothique Saint-Saturnin de Flamarens du 16e siècle. Un important travail de restauration fut entrepris de 2017 à 2019. Bien des choses restent à faire.
Nous visitons les ruines de l'ancienne église gothique Saint-Saturnin de Flamarens du 16e siècle. Un important travail de restauration fut entrepris de 2017 à 2019. Bien des choses restent à faire.
Nous visitons les ruines de l'ancienne église gothique Saint-Saturnin de Flamarens du 16e siècle. Un important travail de restauration fut entrepris de 2017 à 2019. Bien des choses restent à faire.

Nous visitons les ruines de l’ancienne église gothique Saint-Saturnin de Flamarens du 16e siècle. Un important travail de restauration fut entrepris de 2017 à 2019. Bien des choses restent à faire.

Le château de Flamarens quand à lui date du 12e - 15e siècle, mais ne se visite pas.

Le château de Flamarens quand à lui date du 12e – 15e siècle, mais ne se visite pas.

Vue depuis les hauteurs de Flamarens sur la plaine du sud et la vallée de Pitoulens au premier plan.

Vue depuis les hauteurs de Flamarens sur la plaine du sud et la vallée de Pitoulens au premier plan.

Peu de monde sur la route que nous longeons sur la gauche, mais un soleil qui tape fort.

Peu de monde sur la route que nous longeons sur la gauche, mais un soleil qui tape fort.

Le village de Miradoux que nous aborderons plus tard.

Le village de Miradoux que nous aborderons plus tard.

Il y a peu d'ombre des arbres pour nous protéger du soleil, donc, on ne s'attarde pas trop...
Il y a peu d'ombre des arbres pour nous protéger du soleil, donc, on ne s'attarde pas trop...

Il y a peu d’ombre des arbres pour nous protéger du soleil, donc, on ne s’attarde pas trop…

Le château de Flamarens et une partie du clocher-mur de l'église Saint-Saturnin, vue depuis l'entrée du village de Miradoux.

Le château de Flamarens et une partie du clocher-mur de l’église Saint-Saturnin, vue depuis l’entrée du village de Miradoux.

Nous voilà à l'entrée du village de Miradoux.

Nous voilà à l’entrée du village de Miradoux.

Photo prise après Miradoux, du château ruiné de Gachepouy du 14e siècle.
Photo prise après Miradoux, du château ruiné de Gachepouy du 14e siècle.

Photo prise après Miradoux, du château ruiné de Gachepouy du 14e siècle.

Nous sommes plus très loin de notre gîte d'étape de Castet-Arrouy et profitons de ce vaste paysage devant nous.
Nous sommes plus très loin de notre gîte d'étape de Castet-Arrouy et profitons de ce vaste paysage devant nous.
Nous sommes plus très loin de notre gîte d'étape de Castet-Arrouy et profitons de ce vaste paysage devant nous.

Nous sommes plus très loin de notre gîte d’étape de Castet-Arrouy et profitons de ce vaste paysage devant nous.

Après un bon repas et une bonne nuit dans notre gîte d'étape de Castet-Arrouy,  on repart au petit matin avec la pose et le sourire devant l'objectif de Sylvie et Jean-Paul.

Après un bon repas et une bonne nuit dans notre gîte d’étape de Castet-Arrouy, on repart au petit matin avec la pose et le sourire devant l’objectif de Sylvie et Jean-Paul.

Sur le chemin de St-Jacques “Via Podiensis” avec Sylvie, Jean-Paul, Catherine, Magali, Philippe et Emeric, récit 2019, partie 3.

Sur le chemin de St-Jacques “Via Podiensis” avec Sylvie, Jean-Paul, Catherine, Magali, Philippe et Emeric, récit 2019, partie 3.

 

...

Après les tournesols, revoilà le maïs...
Après les tournesols, revoilà le maïs...

Après les tournesols, revoilà le maïs…

Mais les Tournesols ne sont pas loin...
Mais les Tournesols ne sont pas loin...

Mais les Tournesols ne sont pas loin…

Après le planté de bâton, voilà le lever de bâton...

Après le planté de bâton, voilà le lever de bâton…

La ville de Lectoure se profile à l'horizon.
La ville de Lectoure se profile à l'horizon.

La ville de Lectoure se profile à l’horizon.

Fort heureusement, nous n'avons pas été sur le sentier pédestre au moment où des motards arrivaient en pleine vitesse.

Fort heureusement, nous n’avons pas été sur le sentier pédestre au moment où des motards arrivaient en pleine vitesse.

La cathédrale Saint-Gervais et Saint-Protais du 12e siècle s'impose de tous côtés, avec le clocher tour de 45m de hauteur.

La cathédrale Saint-Gervais et Saint-Protais du 12e siècle s’impose de tous côtés, avec le clocher tour de 45m de hauteur.

Le lendemain matin, nous passons à côté de la fontaine de Diane du 13e siècle qui se situe dans le quartier de Hountélie. Cependant, l’origine du nom de « Hountélie », comme celui de « fontaine Diane », demeurent sujets à controverses. Les érudits de la Renaissance ont interprété Hountélie comme hount Délios, autrement dit la déesse Diane honorée à Délos : hypothèse la moins vraisemblable, mais qui a connu le plus grand succès puisque le nom s’est imposé.. Nous passons à proximité de celle-ci, et le bras de Magali est apprécié pour aider Catherine à descendre les marches.
Le lendemain matin, nous passons à côté de la fontaine de Diane du 13e siècle qui se situe dans le quartier de Hountélie. Cependant, l’origine du nom de « Hountélie », comme celui de « fontaine Diane », demeurent sujets à controverses. Les érudits de la Renaissance ont interprété Hountélie comme hount Délios, autrement dit la déesse Diane honorée à Délos : hypothèse la moins vraisemblable, mais qui a connu le plus grand succès puisque le nom s’est imposé.. Nous passons à proximité de celle-ci, et le bras de Magali est apprécié pour aider Catherine à descendre les marches.
Le lendemain matin, nous passons à côté de la fontaine de Diane du 13e siècle qui se situe dans le quartier de Hountélie. Cependant, l’origine du nom de « Hountélie », comme celui de « fontaine Diane », demeurent sujets à controverses. Les érudits de la Renaissance ont interprété Hountélie comme hount Délios, autrement dit la déesse Diane honorée à Délos : hypothèse la moins vraisemblable, mais qui a connu le plus grand succès puisque le nom s’est imposé.. Nous passons à proximité de celle-ci, et le bras de Magali est apprécié pour aider Catherine à descendre les marches.
Le lendemain matin, nous passons à côté de la fontaine de Diane du 13e siècle qui se situe dans le quartier de Hountélie. Cependant, l’origine du nom de « Hountélie », comme celui de « fontaine Diane », demeurent sujets à controverses. Les érudits de la Renaissance ont interprété Hountélie comme hount Délios, autrement dit la déesse Diane honorée à Délos : hypothèse la moins vraisemblable, mais qui a connu le plus grand succès puisque le nom s’est imposé.. Nous passons à proximité de celle-ci, et le bras de Magali est apprécié pour aider Catherine à descendre les marches.

Le lendemain matin, nous passons à côté de la fontaine de Diane du 13e siècle qui se situe dans le quartier de Hountélie. Cependant, l’origine du nom de « Hountélie », comme celui de « fontaine Diane », demeurent sujets à controverses. Les érudits de la Renaissance ont interprété Hountélie comme hount Délios, autrement dit la déesse Diane honorée à Délos : hypothèse la moins vraisemblable, mais qui a connu le plus grand succès puisque le nom s’est imposé.. Nous passons à proximité de celle-ci, et le bras de Magali est apprécié pour aider Catherine à descendre les marches.

Les anciennes tanneries royales de 1752 avec une anciene sonnette décoratif au-dessus du porche à proximité de la fontaine...
Les anciennes tanneries royales de 1752 avec une anciene sonnette décoratif au-dessus du porche à proximité de la fontaine...

Les anciennes tanneries royales de 1752 avec une anciene sonnette décoratif au-dessus du porche à proximité de la fontaine…

Ancien Pont-de-pile de 1775 restauré recemment.

Ancien Pont-de-pile de 1775 restauré recemment.

Mahleureusement certains sentiers ressemblent à des dépotoirs.
Mahleureusement certains sentiers ressemblent à des dépotoirs.

Mahleureusement certains sentiers ressemblent à des dépotoirs.

C'est un Un peu comme le sparadrap du capitaine Haddock dans « L'affaire Tournesol » , on ne s'en débarrasse jamais.

C’est un Un peu comme le sparadrap du capitaine Haddock dans « L’affaire Tournesol » , on ne s’en débarrasse jamais.

Souvent, nous avons trouvé des prunes d'une taille surprenante. Jean-Paul en fait la cueillette pour tout le monde.
Souvent, nous avons trouvé des prunes d'une taille surprenante. Jean-Paul en fait la cueillette pour tout le monde.

Souvent, nous avons trouvé des prunes d’une taille surprenante. Jean-Paul en fait la cueillette pour tout le monde.

Le Gers offre de vastes étendues agricoles comme ici à proximité de Cauboué.
Le Gers offre de vastes étendues agricoles comme ici à proximité de Cauboué.

Le Gers offre de vastes étendues agricoles comme ici à proximité de Cauboué.

Vue sur la combe du Lion d'Or.

Vue sur la combe du Lion d’Or.

Nous arrivons dans le village de La Romieu avec une vue sur la collégiale Saint-Pierre du 14e siècle.
Nous arrivons dans le village de La Romieu avec une vue sur la collégiale Saint-Pierre du 14e siècle.

Nous arrivons dans le village de La Romieu avec une vue sur la collégiale Saint-Pierre du 14e siècle.

Nous retrouvons Magali et une partie de ceux qui nous ont doublé durant la journée.

Nous retrouvons Magali et une partie de ceux qui nous ont doublé durant la journée.

Le cloître de la collégiale construite au delà de 1450.
Le cloître de la collégiale construite au delà de 1450.

Le cloître de la collégiale construite au delà de 1450.

...

Un peu après Castelnau-sur-l'Auvignon, nous trouvons un plan d'eau avec une plaque dont l'inscription se divulgue quand on la bouge, ce que fait Jean-Paul avec son bâton.
Un peu après Castelnau-sur-l'Auvignon, nous trouvons un plan d'eau avec une plaque dont l'inscription se divulgue quand on la bouge, ce que fait Jean-Paul avec son bâton.
Un peu après Castelnau-sur-l'Auvignon, nous trouvons un plan d'eau avec une plaque dont l'inscription se divulgue quand on la bouge, ce que fait Jean-Paul avec son bâton.

Un peu après Castelnau-sur-l’Auvignon, nous trouvons un plan d’eau avec une plaque dont l’inscription se divulgue quand on la bouge, ce que fait Jean-Paul avec son bâton.

Une autre tulipe rencontre son homonyme.

Une autre tulipe rencontre son homonyme.

Nous rencontrons un peu plus de monde un peu avant la ville de Condom. Ca mérite bien une photo !
Nous rencontrons un peu plus de monde un peu avant la ville de Condom. Ca mérite bien une photo !
Nous rencontrons un peu plus de monde un peu avant la ville de Condom. Ca mérite bien une photo !

Nous rencontrons un peu plus de monde un peu avant la ville de Condom. Ca mérite bien une photo !

Tout est interdit ici...

Tout est interdit ici…

C'est le pied à Condom. Nous continuons dans la rue piétonne avec des poteaux bien couverts.
C'est le pied à Condom. Nous continuons dans la rue piétonne avec des poteaux bien couverts.
C'est le pied à Condom. Nous continuons dans la rue piétonne avec des poteaux bien couverts.

C’est le pied à Condom. Nous continuons dans la rue piétonne avec des poteaux bien couverts.

Avant, il y avait les quatres mousquetaires avec Jean-Paul et Sylvie et après on rajoute 3 mousquetaires féminin rouge !
Avant, il y avait les quatres mousquetaires avec Jean-Paul et Sylvie et après on rajoute 3 mousquetaires féminin rouge !

Avant, il y avait les quatres mousquetaires avec Jean-Paul et Sylvie et après on rajoute 3 mousquetaires féminin rouge !

La cité de Larressingle avec son rempart polygonal de 270m de tour presque intact.

La cité de Larressingle avec son rempart polygonal de 270m de tour presque intact.

Nous passons le pont d'Artigues datant de 1724 restauré en 2016.

Nous passons le pont d’Artigues datant de 1724 restauré en 2016.

Emeric s'exerce dans la chapelle de Routgès sur un harmonium...

Emeric s’exerce dans la chapelle de Routgès sur un harmonium…

Nous sommes à Montréal du Gers et c'est la fête dans le village !

Nous sommes à Montréal du Gers et c’est la fête dans le village !

Nous parcourons plusieurs domaines de vignobles avec différents cépages : - En blanc : Colombard, Ugni-Blanc, Gros Manseng, Petit Manseng, Sauvignon, Chardonnay. - En rouge : Merlot, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon.
Nous parcourons plusieurs domaines de vignobles avec différents cépages : - En blanc : Colombard, Ugni-Blanc, Gros Manseng, Petit Manseng, Sauvignon, Chardonnay. - En rouge : Merlot, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon.

Nous parcourons plusieurs domaines de vignobles avec différents cépages : – En blanc : Colombard, Ugni-Blanc, Gros Manseng, Petit Manseng, Sauvignon, Chardonnay. – En rouge : Merlot, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon.

Il arrive que certains endroits ne soient  (pas) recommendable...

Il arrive que certains endroits ne soient (pas) recommendable…

Nous marchons sur une ancienne voie ferrée reconvertie en voie verte et par moments, très humides.
Nous marchons sur une ancienne voie ferrée reconvertie en voie verte et par moments, très humides.
Nous marchons sur une ancienne voie ferrée reconvertie en voie verte et par moments, très humides.
Nous marchons sur une ancienne voie ferrée reconvertie en voie verte et par moments, très humides.

Nous marchons sur une ancienne voie ferrée reconvertie en voie verte et par moments, très humides.

On retrouve encore d'anciens panneaux du GR65.

On retrouve encore d’anciens panneaux du GR65.

...

Sur le chemin vers Eauze...Ne pleurez pas parce que c'est fini, mais souriez parce que c'est arrivé....proverbe Yiddish
Sur le chemin vers Eauze...Ne pleurez pas parce que c'est fini, mais souriez parce que c'est arrivé....proverbe Yiddish

Sur le chemin vers Eauze…Ne pleurez pas parce que c’est fini, mais souriez parce que c’est arrivé….proverbe Yiddish

La voie verte fait plusieurs kilomètres et offre une journée tranquille sans se fatiguer. Nous trouvons de faux fraisiers ou fraisier des indes, on évite d'en manger car elle sont toxiques, modérément, mais toxiques quand même et son goût médiocre fait qu'on n'incite pas en manger..
La voie verte fait plusieurs kilomètres et offre une journée tranquille sans se fatiguer. Nous trouvons de faux fraisiers ou fraisier des indes, on évite d'en manger car elle sont toxiques, modérément, mais toxiques quand même et son goût médiocre fait qu'on n'incite pas en manger..
La voie verte fait plusieurs kilomètres et offre une journée tranquille sans se fatiguer. Nous trouvons de faux fraisiers ou fraisier des indes, on évite d'en manger car elle sont toxiques, modérément, mais toxiques quand même et son goût médiocre fait qu'on n'incite pas en manger..

La voie verte fait plusieurs kilomètres et offre une journée tranquille sans se fatiguer. Nous trouvons de faux fraisiers ou fraisier des indes, on évite d’en manger car elle sont toxiques, modérément, mais toxiques quand même et son goût médiocre fait qu’on n’incite pas en manger..

Nous voilà à Eauze. Souvenir devant le panneau d'entrée avec sa photo pour Sylvie faite par Jean-Paul.

Nous voilà à Eauze. Souvenir devant le panneau d’entrée avec sa photo pour Sylvie faite par Jean-Paul.

Nous voilà le jour suivant, et passons le petit pont en bois du Bergon qui est un peu en mauvais état.

Nous voilà le jour suivant, et passons le petit pont en bois du Bergon qui est un peu en mauvais état.

A hauteur de la croix de Patron, nous retrouvons des vignes et une vue sur les Pyrénées
A hauteur de la croix de Patron, nous retrouvons des vignes et une vue sur les Pyrénées

A hauteur de la croix de Patron, nous retrouvons des vignes et une vue sur les Pyrénées

Tout à fait !

Tout à fait !

Les vignes de Manciet.

Les vignes de Manciet.

Petit arrêt restauration, chez Monique, que ça fait du bien.....de sourire avec ces affiches.
Petit arrêt restauration, chez Monique, que ça fait du bien.....de sourire avec ces affiches.

Petit arrêt restauration, chez Monique, que ça fait du bien…..de sourire avec ces affiches.

On s'occupe de Jean-Paul en lui recouvrant la tête avec un linge... et voilà Laurence du Gers ou d´Armagnac puisqu'on y est déjà.

On s’occupe de Jean-Paul en lui recouvrant la tête avec un linge… et voilà Laurence du Gers ou d´Armagnac puisqu’on y est déjà.

Quelques portions très boueuses nécessitent de l'aide comme ici à hauteur du ruisseau du Midouzon.

Quelques portions très boueuses nécessitent de l’aide comme ici à hauteur du ruisseau du Midouzon.

La journée est très chaude et comporte quelques portions qui grimpent un peu entre vignoble et forêt.

La journée est très chaude et comporte quelques portions qui grimpent un peu entre vignoble et forêt.

Le méridien de Greenwich, c'est à partir de ce méridien que sont calculées les longitudes.

Le méridien de Greenwich, c’est à partir de ce méridien que sont calculées les longitudes.

On ne s'attarde pas avec cette chaleur..

On ne s’attarde pas avec cette chaleur..

Plus que cette petite pente et nous nous approchons de Nogaro.
Plus que cette petite pente et nous nous approchons de Nogaro.

Plus que cette petite pente et nous nous approchons de Nogaro.

Voici un lieu ou il faut lacher-prise ! Même à l'entrée de Nogaro !
Voici un lieu ou il faut lacher-prise ! Même à l'entrée de Nogaro !

Voici un lieu ou il faut lacher-prise ! Même à l’entrée de Nogaro !

Notre dernier jour baigné par le soleil et les messages réconfortants !
Notre dernier jour baigné par le soleil et les messages réconfortants !

Notre dernier jour baigné par le soleil et les messages réconfortants !

L'ancienne voie ferrée marque nos 2 derniers kilomètres de notre périple pour arriver à Aire-sur-l'Adour.

L’ancienne voie ferrée marque nos 2 derniers kilomètres de notre périple pour arriver à Aire-sur-l’Adour.

Espagne – Sur le chemin de Saint-Jacques – Récit 2018.

Espagne – Sur le chemin de Saint-Jacques – Récit 2018.

 

Vous trouvez-ici la sortie organisée du 27 juillet 2018 au 09 Août 2018, sortie faite sans Marie-Laure à nouveau pour cause de santé, ce n’est que quelques jours avant le départ qu’elle nous annonce qu’elle ne peux venir, ce qui nous à peiné, mais ça santé prime et c’est le plus importants.

C’est avec Pascaline, Bernard et une nouvelle accompagnatrice Brigitte que nous reprenons le départ de Pampelune pour allez plus loin cette fois-ci jusqu’à Burgos.

Côté météo aucun soucis, moins chaud la plupart du temps, mais avec une pointe vers la fin où l’on atteignit les 37°c.

1er jour nous voilà tous réunis sans Marie-Laure que nous regrettons pour raison de santé. Nous en profitons avec Brigitte, Bernard, et Pascaline non-voyante ainsi que moi-même,Philippe, le guide.

1er jour nous voilà tous réunis sans Marie-Laure que nous regrettons pour raison de santé. Nous en profitons avec Brigitte, Bernard, et Pascaline non-voyante ainsi que moi-même,Philippe, le guide.

Nous voilà prêt pour le départ, nous passons devant le magnifique Hôtel de ville de Pampelune.
Nous voilà prêt pour le départ, nous passons devant le magnifique Hôtel de ville de Pampelune.

Nous voilà prêt pour le départ, nous passons devant le magnifique Hôtel de ville de Pampelune.

A Cizur Menor, Brigitte guide Pascaline, Bernard est juste derrière, dans le village, nous nous arrêtons sur le petit parc à côte d'un Trinquet (Bâtiment ou l'on joue à la pelote).
A Cizur Menor, Brigitte guide Pascaline, Bernard est juste derrière, dans le village, nous nous arrêtons sur le petit parc à côte d'un Trinquet (Bâtiment ou l'on joue à la pelote).

A Cizur Menor, Brigitte guide Pascaline, Bernard est juste derrière, dans le village, nous nous arrêtons sur le petit parc à côte d’un Trinquet (Bâtiment ou l’on joue à la pelote).

Peu de temps après avoir quitté Zizur Mayor, nous trouvons des champs brûlés à hauteur du chemin. Le chemin à été fermé durant un moment, mais c'était la veille, qu´il a été rouvert, donc aucune incidence pour nous, mais l'odeur était encore perceptible.
Peu de temps après avoir quitté Zizur Mayor, nous trouvons des champs brûlés à hauteur du chemin. Le chemin à été fermé durant un moment, mais c'était la veille, qu´il a été rouvert, donc aucune incidence pour nous, mais l'odeur était encore perceptible.

Peu de temps après avoir quitté Zizur Mayor, nous trouvons des champs brûlés à hauteur du chemin. Le chemin à été fermé durant un moment, mais c’était la veille, qu´il a été rouvert, donc aucune incidence pour nous, mais l’odeur était encore perceptible.

Après une pause dans le village de Zarriquiegui, nous poursuivons notre route vers les monts de l'Alto del Perdon.
Après une pause dans le village de Zarriquiegui, nous poursuivons notre route vers les monts de l'Alto del Perdon.

Après une pause dans le village de Zarriquiegui, nous poursuivons notre route vers les monts de l’Alto del Perdon.

Dans la montée, Pascaline commence presque à connaître le chemin et marche toute seule, sous ma surveillance.
Dans la montée, Pascaline commence presque à connaître le chemin et marche toute seule, sous ma surveillance.

Dans la montée, Pascaline commence presque à connaître le chemin et marche toute seule, sous ma surveillance.

Nous retrouvons à mi-chemin le banc avec une belle vue sur les éoliènnes de l'Alto del Perdon et les figurines en métal,et bien sûr, la magnifique vue sur la plaine et le village de Astrain, sur la droite. Pascaline s'assoit sur le banc imité par Bernard qui en profite aussi.
Nous retrouvons à mi-chemin le banc avec une belle vue sur les éoliènnes de l'Alto del Perdon et les figurines en métal,et bien sûr, la magnifique vue sur la plaine et le village de Astrain, sur la droite. Pascaline s'assoit sur le banc imité par Bernard qui en profite aussi.
Nous retrouvons à mi-chemin le banc avec une belle vue sur les éoliènnes de l'Alto del Perdon et les figurines en métal,et bien sûr, la magnifique vue sur la plaine et le village de Astrain, sur la droite. Pascaline s'assoit sur le banc imité par Bernard qui en profite aussi.

Nous retrouvons à mi-chemin le banc avec une belle vue sur les éoliènnes de l’Alto del Perdon et les figurines en métal,et bien sûr, la magnifique vue sur la plaine et le village de Astrain, sur la droite. Pascaline s’assoit sur le banc imité par Bernard qui en profite aussi.

Nouvelle petite pause à l'Alto del Perdon et ses figurines en métal, nous ne restons pas longtemps et entamons notre descente.
Nouvelle petite pause à l'Alto del Perdon et ses figurines en métal, nous ne restons pas longtemps et entamons notre descente.
Nouvelle petite pause à l'Alto del Perdon et ses figurines en métal, nous ne restons pas longtemps et entamons notre descente.
Nouvelle petite pause à l'Alto del Perdon et ses figurines en métal, nous ne restons pas longtemps et entamons notre descente.
Nouvelle petite pause à l'Alto del Perdon et ses figurines en métal, nous ne restons pas longtemps et entamons notre descente.
Nouvelle petite pause à l'Alto del Perdon et ses figurines en métal, nous ne restons pas longtemps et entamons notre descente.
Nouvelle petite pause à l'Alto del Perdon et ses figurines en métal, nous ne restons pas longtemps et entamons notre descente.

Nouvelle petite pause à l’Alto del Perdon et ses figurines en métal, nous ne restons pas longtemps et entamons notre descente.

Nous sommes à quelques 300 mètres devant l'entrée du village de Uterga, nous faisons une halte sous un arbre. Pascaline fait une prière devant la vierge Marie, tandis que nous nous reposons brièvement car il fait très chaud.
Nous sommes à quelques 300 mètres devant l'entrée du village de Uterga, nous faisons une halte sous un arbre. Pascaline fait une prière devant la vierge Marie, tandis que nous nous reposons brièvement car il fait très chaud.
Nous sommes à quelques 300 mètres devant l'entrée du village de Uterga, nous faisons une halte sous un arbre. Pascaline fait une prière devant la vierge Marie, tandis que nous nous reposons brièvement car il fait très chaud.

Nous sommes à quelques 300 mètres devant l’entrée du village de Uterga, nous faisons une halte sous un arbre. Pascaline fait une prière devant la vierge Marie, tandis que nous nous reposons brièvement car il fait très chaud.

Nous sommes à Uterga dans l'albergue Casa Baztan où nous faisons halte, c'est la 1ère fois que nous y allons, c'est sympa et on y mange bien comme on peux le constater Bernard s'empresse de vider le pots de confiture au petit matin.
Nous sommes à Uterga dans l'albergue Casa Baztan où nous faisons halte, c'est la 1ère fois que nous y allons, c'est sympa et on y mange bien comme on peux le constater Bernard s'empresse de vider le pots de confiture au petit matin.

Nous sommes à Uterga dans l’albergue Casa Baztan où nous faisons halte, c’est la 1ère fois que nous y allons, c’est sympa et on y mange bien comme on peux le constater Bernard s’empresse de vider le pots de confiture au petit matin.

Nous voilà reparti devant l'albergue de Casa Baztan avec Bernard et Brigitte qui sortent de l'établissement.

Nous voilà reparti devant l’albergue de Casa Baztan avec Bernard et Brigitte qui sortent de l’établissement.

Nous voilà déjà plus loin, à Cirauqui où Pascaline pose à quelques centaines de mètres du village, Bernard et Brigitte suivent derrière.
Nous voilà déjà plus loin, à Cirauqui où Pascaline pose à quelques centaines de mètres du village, Bernard et Brigitte suivent derrière.
Nous voilà déjà plus loin, à Cirauqui où Pascaline pose à quelques centaines de mètres du village, Bernard et Brigitte suivent derrière.

Nous voilà déjà plus loin, à Cirauqui où Pascaline pose à quelques centaines de mètres du village, Bernard et Brigitte suivent derrière.

Dans Cirauqui nous voilà dans la Calle Portal et nous nous arrêtons devant ce portail avec de belle poignée de porte.
Dans Cirauqui nous voilà dans la Calle Portal et nous nous arrêtons devant ce portail avec de belle poignée de porte.
Dans Cirauqui nous voilà dans la Calle Portal et nous nous arrêtons devant ce portail avec de belle poignée de porte.
Dans Cirauqui nous voilà dans la Calle Portal et nous nous arrêtons devant ce portail avec de belle poignée de porte.

Dans Cirauqui nous voilà dans la Calle Portal et nous nous arrêtons devant ce portail avec de belle poignée de porte.

Nous sommes maintenant à 1km de Lorca, petite pause sur le pont qui enjambe le rio Salado. Pascaline en profite pour se reposer et tester son équilibre sur le pont.
Nous sommes maintenant à 1km de Lorca, petite pause sur le pont qui enjambe le rio Salado. Pascaline en profite pour se reposer et tester son équilibre sur le pont.
Nous sommes maintenant à 1km de Lorca, petite pause sur le pont qui enjambe le rio Salado. Pascaline en profite pour se reposer et tester son équilibre sur le pont.

Nous sommes maintenant à 1km de Lorca, petite pause sur le pont qui enjambe le rio Salado. Pascaline en profite pour se reposer et tester son équilibre sur le pont.

Nous voilà à Lorca dans notre gîte "Albergue de Lorca", après un bon repas, nous nous empressons de rejoindre nos lits, car la marche est tout de même exténuante.
Nous voilà à Lorca dans notre gîte "Albergue de Lorca", après un bon repas, nous nous empressons de rejoindre nos lits, car la marche est tout de même exténuante.
Nous voilà à Lorca dans notre gîte "Albergue de Lorca", après un bon repas, nous nous empressons de rejoindre nos lits, car la marche est tout de même exténuante.
Nous voilà à Lorca dans notre gîte "Albergue de Lorca", après un bon repas, nous nous empressons de rejoindre nos lits, car la marche est tout de même exténuante.
Nous voilà à Lorca dans notre gîte "Albergue de Lorca", après un bon repas, nous nous empressons de rejoindre nos lits, car la marche est tout de même exténuante.

Nous voilà à Lorca dans notre gîte “Albergue de Lorca”, après un bon repas, nous nous empressons de rejoindre nos lits, car la marche est tout de même exténuante.

Nous partons de Lorca au petit matin, Bernard prend les devants et guide Pascaline grâce à sa canne blanche, Brigitte est devant, au loin nous apercevons l'église de l'ascuncion du 12e siècle.
Nous partons de Lorca au petit matin, Bernard prend les devants et guide Pascaline grâce à sa canne blanche, Brigitte est devant, au loin nous apercevons l'église de l'ascuncion du 12e siècle.
Nous partons de Lorca au petit matin, Bernard prend les devants et guide Pascaline grâce à sa canne blanche, Brigitte est devant, au loin nous apercevons l'église de l'ascuncion du 12e siècle.
Nous partons de Lorca au petit matin, Bernard prend les devants et guide Pascaline grâce à sa canne blanche, Brigitte est devant, au loin nous apercevons l'église de l'ascuncion du 12e siècle.

Nous partons de Lorca au petit matin, Bernard prend les devants et guide Pascaline grâce à sa canne blanche, Brigitte est devant, au loin nous apercevons l’église de l’ascuncion du 12e siècle.

Dans Villatuerta une fois passé le pont sur le rio Iranzu, nous nous arrêtons dans l'église de l'Ascuncion.
Dans Villatuerta une fois passé le pont sur le rio Iranzu, nous nous arrêtons dans l'église de l'Ascuncion.
Dans Villatuerta une fois passé le pont sur le rio Iranzu, nous nous arrêtons dans l'église de l'Ascuncion.

Dans Villatuerta une fois passé le pont sur le rio Iranzu, nous nous arrêtons dans l’église de l’Ascuncion.

Nous passons le rio Ega sur un ponton en bois, puis entrons dans Estella.
Nous passons le rio Ega sur un ponton en bois, puis entrons dans Estella.

Nous passons le rio Ega sur un ponton en bois, puis entrons dans Estella.

Nous nous arrêtons devant l'église du Saint-Sépulcre et en profitons pour la visiter car elle n'est pas ouverte tout le temps.
Nous nous arrêtons devant l'église du Saint-Sépulcre et en profitons pour la visiter car elle n'est pas ouverte tout le temps.
Nous nous arrêtons devant l'église du Saint-Sépulcre et en profitons pour la visiter car elle n'est pas ouverte tout le temps.
Nous nous arrêtons devant l'église du Saint-Sépulcre et en profitons pour la visiter car elle n'est pas ouverte tout le temps.

Nous nous arrêtons devant l’église du Saint-Sépulcre et en profitons pour la visiter car elle n’est pas ouverte tout le temps.

Puis, après quelques centaines de mètres, nous allons dans l'église San Pédro de la Rua du 12e siècle. Nous profitons de visiter le cloître adjacent de l'église.
Puis, après quelques centaines de mètres, nous allons dans l'église San Pédro de la Rua du 12e siècle. Nous profitons de visiter le cloître adjacent de l'église.
Puis, après quelques centaines de mètres, nous allons dans l'église San Pédro de la Rua du 12e siècle. Nous profitons de visiter le cloître adjacent de l'église.
Puis, après quelques centaines de mètres, nous allons dans l'église San Pédro de la Rua du 12e siècle. Nous profitons de visiter le cloître adjacent de l'église.
Puis, après quelques centaines de mètres, nous allons dans l'église San Pédro de la Rua du 12e siècle. Nous profitons de visiter le cloître adjacent de l'église.
Puis, après quelques centaines de mètres, nous allons dans l'église San Pédro de la Rua du 12e siècle. Nous profitons de visiter le cloître adjacent de l'église.
Puis, après quelques centaines de mètres, nous allons dans l'église San Pédro de la Rua du 12e siècle. Nous profitons de visiter le cloître adjacent de l'église.
Puis, après quelques centaines de mètres, nous allons dans l'église San Pédro de la Rua du 12e siècle. Nous profitons de visiter le cloître adjacent de l'église.
Puis, après quelques centaines de mètres, nous allons dans l'église San Pédro de la Rua du 12e siècle. Nous profitons de visiter le cloître adjacent de l'église.
Puis, après quelques centaines de mètres, nous allons dans l'église San Pédro de la Rua du 12e siècle. Nous profitons de visiter le cloître adjacent de l'église.

Puis, après quelques centaines de mètres, nous allons dans l’église San Pédro de la Rua du 12e siècle. Nous profitons de visiter le cloître adjacent de l’église.

Puis nous devons repartir ; Brigitte donne un coup de main à Pascaline dans la longue descente d'escalier, Benard est resté au bas des escaliers et en profite pour se reposer.
Puis nous devons repartir ; Brigitte donne un coup de main à Pascaline dans la longue descente d'escalier, Benard est resté au bas des escaliers et en profite pour se reposer.
Puis nous devons repartir ; Brigitte donne un coup de main à Pascaline dans la longue descente d'escalier, Benard est resté au bas des escaliers et en profite pour se reposer.
Puis nous devons repartir ; Brigitte donne un coup de main à Pascaline dans la longue descente d'escalier, Benard est resté au bas des escaliers et en profite pour se reposer.
Puis nous devons repartir ; Brigitte donne un coup de main à Pascaline dans la longue descente d'escalier, Benard est resté au bas des escaliers et en profite pour se reposer.

Puis nous devons repartir ; Brigitte donne un coup de main à Pascaline dans la longue descente d’escalier, Benard est resté au bas des escaliers et en profite pour se reposer.

Nous nous dirigeons maintenant vers le vignoble du Bodegas Irache, célèbre pour sa fontaine à vin et à eau pour les pèlerins. Bernard guide Pascaline suivie par Brigitte derrière.
Nous nous dirigeons maintenant vers le vignoble du Bodegas Irache, célèbre pour sa fontaine à vin et à eau pour les pèlerins. Bernard guide Pascaline suivie par Brigitte derrière.
Nous nous dirigeons maintenant vers le vignoble du Bodegas Irache, célèbre pour sa fontaine à vin et à eau pour les pèlerins. Bernard guide Pascaline suivie par Brigitte derrière.
Nous nous dirigeons maintenant vers le vignoble du Bodegas Irache, célèbre pour sa fontaine à vin et à eau pour les pèlerins. Bernard guide Pascaline suivie par Brigitte derrière.
Nous nous dirigeons maintenant vers le vignoble du Bodegas Irache, célèbre pour sa fontaine à vin et à eau pour les pèlerins. Bernard guide Pascaline suivie par Brigitte derrière.

Nous nous dirigeons maintenant vers le vignoble du Bodegas Irache, célèbre pour sa fontaine à vin et à eau pour les pèlerins. Bernard guide Pascaline suivie par Brigitte derrière.

Après le camping de Irache, nous passons sous le mini tunnel de la Na-132-B et cette courte fraîcheur est la bienvenue.
Après le camping de Irache, nous passons sous le mini tunnel de la Na-132-B et cette courte fraîcheur est la bienvenue.
Après le camping de Irache, nous passons sous le mini tunnel de la Na-132-B et cette courte fraîcheur est la bienvenue.

Après le camping de Irache, nous passons sous le mini tunnel de la Na-132-B et cette courte fraîcheur est la bienvenue.

Nous passons dans la mini fôret "Torre y Barzuelaya".
Nous passons dans la mini fôret "Torre y Barzuelaya".
Nous passons dans la mini fôret "Torre y Barzuelaya".
Nous passons dans la mini fôret "Torre y Barzuelaya".

Nous passons dans la mini fôret “Torre y Barzuelaya”.

Nous marchons maintenant vers Villamayor de Monjardin, le temps est toujours magnifique et nous croisons peu de monde.
Nous marchons maintenant vers Villamayor de Monjardin, le temps est toujours magnifique et nous croisons peu de monde.
Nous marchons maintenant vers Villamayor de Monjardin, le temps est toujours magnifique et nous croisons peu de monde.

Nous marchons maintenant vers Villamayor de Monjardin, le temps est toujours magnifique et nous croisons peu de monde.

Lieu-dit " La Torre ". Nous apercevons maintenant l'ancienne forteresse de San Esteban de Deyo, c'est ici que la légende situe les restes du monarque navarrais Sanche Garcés qui prit cette forteresse en 908. L'endroit se trouve à 894m d'altitude et nous actuellement à environ 600m d'altitude.
Lieu-dit " La Torre ". Nous apercevons maintenant l'ancienne forteresse de San Esteban de Deyo, c'est ici que la légende situe les restes du monarque navarrais Sanche Garcés qui prit cette forteresse en 908. L'endroit se trouve à 894m d'altitude et nous actuellement à environ 600m d'altitude.
Lieu-dit " La Torre ". Nous apercevons maintenant l'ancienne forteresse de San Esteban de Deyo, c'est ici que la légende situe les restes du monarque navarrais Sanche Garcés qui prit cette forteresse en 908. L'endroit se trouve à 894m d'altitude et nous actuellement à environ 600m d'altitude.
Lieu-dit " La Torre ". Nous apercevons maintenant l'ancienne forteresse de San Esteban de Deyo, c'est ici que la légende situe les restes du monarque navarrais Sanche Garcés qui prit cette forteresse en 908. L'endroit se trouve à 894m d'altitude et nous actuellement à environ 600m d'altitude.

Lieu-dit ” La Torre “. Nous apercevons maintenant l’ancienne forteresse de San Esteban de Deyo, c’est ici que la légende situe les restes du monarque navarrais Sanche Garcés qui prit cette forteresse en 908. L’endroit se trouve à 894m d’altitude et nous actuellement à environ 600m d’altitude.

Nous nous arrêtons devant cette merveille gothique ; la fontaine des maures toujours aussi fraîche à l'intérieur.
Nous nous arrêtons devant cette merveille gothique ; la fontaine des maures toujours aussi fraîche à l'intérieur.
Nous nous arrêtons devant cette merveille gothique ; la fontaine des maures toujours aussi fraîche à l'intérieur.

Nous nous arrêtons devant cette merveille gothique ; la fontaine des maures toujours aussi fraîche à l’intérieur.

Nouvelle journée, après Villamayor de Monjardin, nous avançons vers Los Arcos, le chemin ici est extrêmement facile.
Nouvelle journée, après Villamayor de Monjardin, nous avançons vers Los Arcos, le chemin ici est extrêmement facile.
Nouvelle journée, après Villamayor de Monjardin, nous avançons vers Los Arcos, le chemin ici est extrêmement facile.

Nouvelle journée, après Villamayor de Monjardin, nous avançons vers Los Arcos, le chemin ici est extrêmement facile.

Tout se passe bien avec une telle météo, nous avançons sereinement.
Tout se passe bien avec une telle météo, nous avançons sereinement.
Tout se passe bien avec une telle météo, nous avançons sereinement.
Tout se passe bien avec une telle météo, nous avançons sereinement.

Tout se passe bien avec une telle météo, nous avançons sereinement.

Au lieu-dit "Carra Learza" petite halte rafraîchissante à l'ombre, visiblement Bernard a besoin d'un peu plus de protection avec ses deux chapeaux sur la tête !
Au lieu-dit "Carra Learza" petite halte rafraîchissante à l'ombre, visiblement Bernard a besoin d'un peu plus de protection avec ses deux chapeaux sur la tête !
Au lieu-dit "Carra Learza" petite halte rafraîchissante à l'ombre, visiblement Bernard a besoin d'un peu plus de protection avec ses deux chapeaux sur la tête !

Au lieu-dit “Carra Learza” petite halte rafraîchissante à l’ombre, visiblement Bernard a besoin d’un peu plus de protection avec ses deux chapeaux sur la tête !

Nous entrons à Los Arcos où nous commençons à rencontrer plus de pèlerins, au détour d'une ruelle nous apercevons une chèvre sur un tonneau, visiblement bien à l'aise dessus. Nous restons une bonne demi-heure pour nous restaurer.
Nous entrons à Los Arcos où nous commençons à rencontrer plus de pèlerins, au détour d'une ruelle nous apercevons une chèvre sur un tonneau, visiblement bien à l'aise dessus. Nous restons une bonne demi-heure pour nous restaurer.

Nous entrons à Los Arcos où nous commençons à rencontrer plus de pèlerins, au détour d’une ruelle nous apercevons une chèvre sur un tonneau, visiblement bien à l’aise dessus. Nous restons une bonne demi-heure pour nous restaurer.

De Los Arcos à Sansol, pas de possibilité de s'abriter sous un arbre quelconque, nous avançons assez vite pour entrer dans Sansol vers 15h00.
De Los Arcos à Sansol, pas de possibilité de s'abriter sous un arbre quelconque, nous avançons assez vite pour entrer dans Sansol vers 15h00.

De Los Arcos à Sansol, pas de possibilité de s’abriter sous un arbre quelconque, nous avançons assez vite pour entrer dans Sansol vers 15h00.

Espagne – Sur le chemin de Saint-Jacques – Récit 2018. Partie 2.

Espagne – Sur le chemin de Saint-Jacques – Récit 2018. Partie 2.

 

Nous profitons largement de notre albergue de Sansol, petit parc et petit bassin où l'on peut s'asseoir et rafraîchir les pieds, un lieu superbe pour se reposer, même Pascaline au bord de la fenêtre en profite.
Nous profitons largement de notre albergue de Sansol, petit parc et petit bassin où l'on peut s'asseoir et rafraîchir les pieds, un lieu superbe pour se reposer, même Pascaline au bord de la fenêtre en profite.
Nous profitons largement de notre albergue de Sansol, petit parc et petit bassin où l'on peut s'asseoir et rafraîchir les pieds, un lieu superbe pour se reposer, même Pascaline au bord de la fenêtre en profite.
Nous profitons largement de notre albergue de Sansol, petit parc et petit bassin où l'on peut s'asseoir et rafraîchir les pieds, un lieu superbe pour se reposer, même Pascaline au bord de la fenêtre en profite.

Nous profitons largement de notre albergue de Sansol, petit parc et petit bassin où l’on peut s’asseoir et rafraîchir les pieds, un lieu superbe pour se reposer, même Pascaline au bord de la fenêtre en profite.

En quittant Sansol nous poursuivons par le village qui se trouve juste à côté "Torres del Rio" où nous trouvons avec joie, des pèches plates gratuites, et nous nous empressons d'en manger quelques unes.
En quittant Sansol nous poursuivons par le village qui se trouve juste à côté "Torres del Rio" où nous trouvons avec joie, des pèches plates gratuites, et nous nous empressons d'en manger quelques unes.

En quittant Sansol nous poursuivons par le village qui se trouve juste à côté “Torres del Rio” où nous trouvons avec joie, des pèches plates gratuites, et nous nous empressons d’en manger quelques unes.

Notre journée de marche nous mènent aujourd'hui à Logrono, mais d'abord direction Viana où durant notre chemin nous rencontrons des pyramides de pierre que certains pèlerins s'empressent de construire. Le temps est toujours au beau fixe avec une légère fraîcheur le matin.
Notre journée de marche nous mènent aujourd'hui à Logrono, mais d'abord direction Viana où durant notre chemin nous rencontrons des pyramides de pierre que certains pèlerins s'empressent de construire. Le temps est toujours au beau fixe avec une légère fraîcheur le matin.
Notre journée de marche nous mènent aujourd'hui à Logrono, mais d'abord direction Viana où durant notre chemin nous rencontrons des pyramides de pierre que certains pèlerins s'empressent de construire. Le temps est toujours au beau fixe avec une légère fraîcheur le matin.
Notre journée de marche nous mènent aujourd'hui à Logrono, mais d'abord direction Viana où durant notre chemin nous rencontrons des pyramides de pierre que certains pèlerins s'empressent de construire. Le temps est toujours au beau fixe avec une légère fraîcheur le matin.
Notre journée de marche nous mènent aujourd'hui à Logrono, mais d'abord direction Viana où durant notre chemin nous rencontrons des pyramides de pierre que certains pèlerins s'empressent de construire. Le temps est toujours au beau fixe avec une légère fraîcheur le matin.
Notre journée de marche nous mènent aujourd'hui à Logrono, mais d'abord direction Viana où durant notre chemin nous rencontrons des pyramides de pierre que certains pèlerins s'empressent de construire. Le temps est toujours au beau fixe avec une légère fraîcheur le matin.

Notre journée de marche nous mènent aujourd’hui à Logrono, mais d’abord direction Viana où durant notre chemin nous rencontrons des pyramides de pierre que certains pèlerins s’empressent de construire. Le temps est toujours au beau fixe avec une légère fraîcheur le matin.

Nous voilà à Vianna où nous faisons halte devant l'imposante église de Santa Maria construite entre 1250 et 1312.
Nous voilà à Vianna où nous faisons halte devant l'imposante église de Santa Maria construite entre 1250 et 1312.
Nous voilà à Vianna où nous faisons halte devant l'imposante église de Santa Maria construite entre 1250 et 1312.
Nous voilà à Vianna où nous faisons halte devant l'imposante église de Santa Maria construite entre 1250 et 1312.

Nous voilà à Vianna où nous faisons halte devant l’imposante église de Santa Maria construite entre 1250 et 1312.

Nous voilà déjà plus loin au lieu-dit "Quilinta", d'ici nous pouvons apercevoir la réserve naturelle de Las Canas" et les faubourgs industriels de Logrono.
Nous voilà déjà plus loin au lieu-dit "Quilinta", d'ici nous pouvons apercevoir la réserve naturelle de Las Canas" et les faubourgs industriels de Logrono.

Nous voilà déjà plus loin au lieu-dit “Quilinta”, d’ici nous pouvons apercevoir la réserve naturelle de Las Canas” et les faubourgs industriels de Logrono.

Nous voilà à hauteur du ponton au-dessus de la N-111, Pascaline avance sans problème, toujours, sous ma surveillance, Bernard et Brigitte suivent derrière. Nous sommes plus très loin de Logrono.
Nous voilà à hauteur du ponton au-dessus de la N-111, Pascaline avance sans problème, toujours, sous ma surveillance, Bernard et Brigitte suivent derrière. Nous sommes plus très loin de Logrono.
Nous voilà à hauteur du ponton au-dessus de la N-111, Pascaline avance sans problème, toujours, sous ma surveillance, Bernard et Brigitte suivent derrière. Nous sommes plus très loin de Logrono.
Nous voilà à hauteur du ponton au-dessus de la N-111, Pascaline avance sans problème, toujours, sous ma surveillance, Bernard et Brigitte suivent derrière. Nous sommes plus très loin de Logrono.

Nous voilà à hauteur du ponton au-dessus de la N-111, Pascaline avance sans problème, toujours, sous ma surveillance, Bernard et Brigitte suivent derrière. Nous sommes plus très loin de Logrono.

Nous entrons dans la commune de la Rioja connus pour son vin. Le sentier devient goudronné et offre plus de facilité pour Pascaline pour marcher quasiment toute seule.
Nous entrons dans la commune de la Rioja connus pour son vin. Le sentier devient goudronné et offre plus de facilité pour Pascaline pour marcher quasiment toute seule.

Nous entrons dans la commune de la Rioja connus pour son vin. Le sentier devient goudronné et offre plus de facilité pour Pascaline pour marcher quasiment toute seule.

Nous sommes maintenant dans notre Hostel (Albergue) Entresuenos de Logrono, l'intérieur est pas mal, surtout à l'étage, mais les douches du bas sont limites, à l'étage tout le confort qu'un pèlerin recherche est disponible.
Nous sommes maintenant dans notre Hostel (Albergue) Entresuenos de Logrono, l'intérieur est pas mal, surtout à l'étage, mais les douches du bas sont limites, à l'étage tout le confort qu'un pèlerin recherche est disponible.
Nous sommes maintenant dans notre Hostel (Albergue) Entresuenos de Logrono, l'intérieur est pas mal, surtout à l'étage, mais les douches du bas sont limites, à l'étage tout le confort qu'un pèlerin recherche est disponible.
Nous sommes maintenant dans notre Hostel (Albergue) Entresuenos de Logrono, l'intérieur est pas mal, surtout à l'étage, mais les douches du bas sont limites, à l'étage tout le confort qu'un pèlerin recherche est disponible.
Nous sommes maintenant dans notre Hostel (Albergue) Entresuenos de Logrono, l'intérieur est pas mal, surtout à l'étage, mais les douches du bas sont limites, à l'étage tout le confort qu'un pèlerin recherche est disponible.

Nous sommes maintenant dans notre Hostel (Albergue) Entresuenos de Logrono, l’intérieur est pas mal, surtout à l’étage, mais les douches du bas sont limites, à l’étage tout le confort qu’un pèlerin recherche est disponible.

Nous en profitons pour nous balader dans la ville de Logrono et cherchons un endroit pour y manger.
Nous en profitons pour nous balader dans la ville de Logrono et cherchons un endroit pour y manger.
Nous en profitons pour nous balader dans la ville de Logrono et cherchons un endroit pour y manger.

Nous en profitons pour nous balader dans la ville de Logrono et cherchons un endroit pour y manger.

Nous voilà à la Plaza San Agustin, nous trouvons une brasserie au nom de "La Anjana" avec des plats relativement bien fournis et bien présentés.
Nous voilà à la Plaza San Agustin, nous trouvons une brasserie au nom de "La Anjana" avec des plats relativement bien fournis et bien présentés.
Nous voilà à la Plaza San Agustin, nous trouvons une brasserie au nom de "La Anjana" avec des plats relativement bien fournis et bien présentés.

Nous voilà à la Plaza San Agustin, nous trouvons une brasserie au nom de “La Anjana” avec des plats relativement bien fournis et bien présentés.

Nouvelle journée de marche en direction de Ventosa, notre journée passera vite, nous traversons l'immense parc de "La Grajera", puis direction Navarrete et après 5hr de marche nous arrivons à Ventosa.

Nouvelle journée de marche en direction de Ventosa, notre journée passera vite, nous traversons l’immense parc de “La Grajera”, puis direction Navarrete et après 5hr de marche nous arrivons à Ventosa.

Nous voilà à Ventosa où après avoir déposé nos sacs-à-dos à l'albergue San Saturnino, nous allons nous rafraîchir avec une boisson au café-bar "Buen camino". Pascaline en profite pour se rafraîchir avec un smoothie.
Nous voilà à Ventosa où après avoir déposé nos sacs-à-dos à l'albergue San Saturnino, nous allons nous rafraîchir avec une boisson au café-bar "Buen camino". Pascaline en profite pour se rafraîchir avec un smoothie.

Nous voilà à Ventosa où après avoir déposé nos sacs-à-dos à l’albergue San Saturnino, nous allons nous rafraîchir avec une boisson au café-bar “Buen camino”. Pascaline en profite pour se rafraîchir avec un smoothie.

Aujourd'hui direction Azofra, la journée commence sous un ciel brumeux, mais au loin nous apercevons Najera qui baigne déjà sous un peu de soleil.
Aujourd'hui direction Azofra, la journée commence sous un ciel brumeux, mais au loin nous apercevons Najera qui baigne déjà sous un peu de soleil.
Aujourd'hui direction Azofra, la journée commence sous un ciel brumeux, mais au loin nous apercevons Najera qui baigne déjà sous un peu de soleil.
Aujourd'hui direction Azofra, la journée commence sous un ciel brumeux, mais au loin nous apercevons Najera qui baigne déjà sous un peu de soleil.

Aujourd’hui direction Azofra, la journée commence sous un ciel brumeux, mais au loin nous apercevons Najera qui baigne déjà sous un peu de soleil.

Najéra est derrière nous et nous avançons assez rapidement, la température est assez élévée et nous apercevons au bout d'une heure de marche la ville de Azofra.
Najéra est derrière nous et nous avançons assez rapidement, la température est assez élévée et nous apercevons au bout d'une heure de marche la ville de Azofra.
Najéra est derrière nous et nous avançons assez rapidement, la température est assez élévée et nous apercevons au bout d'une heure de marche la ville de Azofra.
Najéra est derrière nous et nous avançons assez rapidement, la température est assez élévée et nous apercevons au bout d'une heure de marche la ville de Azofra.
Najéra est derrière nous et nous avançons assez rapidement, la température est assez élévée et nous apercevons au bout d'une heure de marche la ville de Azofra.

Najéra est derrière nous et nous avançons assez rapidement, la température est assez élévée et nous apercevons au bout d’une heure de marche la ville de Azofra.

Dans Azofra, nous nous dirigeons vers l'albergue municipale qui est très bien car elle propose des box de 2 personnes, un coin cuisine et de quoi se reposer.
Dans Azofra, nous nous dirigeons vers l'albergue municipale qui est très bien car elle propose des box de 2 personnes, un coin cuisine et de quoi se reposer.
Dans Azofra, nous nous dirigeons vers l'albergue municipale qui est très bien car elle propose des box de 2 personnes, un coin cuisine et de quoi se reposer.
Dans Azofra, nous nous dirigeons vers l'albergue municipale qui est très bien car elle propose des box de 2 personnes, un coin cuisine et de quoi se reposer.

Dans Azofra, nous nous dirigeons vers l’albergue municipale qui est très bien car elle propose des box de 2 personnes, un coin cuisine et de quoi se reposer.

Les jours changent et le soleil est toujours bien présent, Pascaline marche souvent toute seule maintenant, car aucune difficulté avec un sentier bien plat.
Les jours changent et le soleil est toujours bien présent, Pascaline marche souvent toute seule maintenant, car aucune difficulté avec un sentier bien plat.
Les jours changent et le soleil est toujours bien présent, Pascaline marche souvent toute seule maintenant, car aucune difficulté avec un sentier bien plat.

Les jours changent et le soleil est toujours bien présent, Pascaline marche souvent toute seule maintenant, car aucune difficulté avec un sentier bien plat.

Direction Ciruena dans un premier temps où la marche se déroule dans un ciel totalement bleu et un peu plus de pèlerins que nous rencontrons aussi au fur et à mesure que nous avançons.
Direction Ciruena dans un premier temps où la marche se déroule dans un ciel totalement bleu et un peu plus de pèlerins que nous rencontrons aussi au fur et à mesure que nous avançons.
Direction Ciruena dans un premier temps où la marche se déroule dans un ciel totalement bleu et un peu plus de pèlerins que nous rencontrons aussi au fur et à mesure que nous avançons.
Direction Ciruena dans un premier temps où la marche se déroule dans un ciel totalement bleu et un peu plus de pèlerins que nous rencontrons aussi au fur et à mesure que nous avançons.
Direction Ciruena dans un premier temps où la marche se déroule dans un ciel totalement bleu et un peu plus de pèlerins que nous rencontrons aussi au fur et à mesure que nous avançons.

Direction Ciruena dans un premier temps où la marche se déroule dans un ciel totalement bleu et un peu plus de pèlerins que nous rencontrons aussi au fur et à mesure que nous avançons.

Après une pause à Ciruena nous voilà, direction Santo Domingo de la Calzada, sur les quelques kilomètres qui nous restent un large sentier nous attend et surtout de longues lignes droites.
Après une pause à Ciruena nous voilà, direction Santo Domingo de la Calzada, sur les quelques kilomètres qui nous restent un large sentier nous attend et surtout de longues lignes droites.

Après une pause à Ciruena nous voilà, direction Santo Domingo de la Calzada, sur les quelques kilomètres qui nous restent un large sentier nous attend et surtout de longues lignes droites.

Nous voilà encore légèrement en altitude, et se présente devant nous Santo Domingo de la Calzada.

Nous voilà encore légèrement en altitude, et se présente devant nous Santo Domingo de la Calzada.

Nous sommes heureux d'arriver car la chaleur se fait sentir, et le sourire est là, même sur un banc.
Nous sommes heureux d'arriver car la chaleur se fait sentir, et le sourire est là, même sur un banc.

Nous sommes heureux d’arriver car la chaleur se fait sentir, et le sourire est là, même sur un banc.

Nous sommes ici sur la plaza alameda ou plaza Porticada qui était le lieu où les jardiniers vendaient leurs produits et où ils s'abritaient de la pluie et du soleil sous le porche. La fontaine a été construite en 1799 par le maire Fernandez de Ocampo pour l'alimenter en eau. Les chênes qui peuplent la place rappellent l'ancienne forêt qui s'etendait dans toute la municipalité. Une faucille coupant un chêne, est l'un des symboles du bouclier de la ville.

Nous sommes ici sur la plaza alameda ou plaza Porticada qui était le lieu où les jardiniers vendaient leurs produits et où ils s’abritaient de la pluie et du soleil sous le porche. La fontaine a été construite en 1799 par le maire Fernandez de Ocampo pour l’alimenter en eau. Les chênes qui peuplent la place rappellent l’ancienne forêt qui s’etendait dans toute la municipalité. Une faucille coupant un chêne, est l’un des symboles du bouclier de la ville.

Toujours sur la place Alameda, nous en profitons pour aller manger à la "El Meson del Abuelo" et passons un excellent moment, visiblement tellement bon que Brigitte en lèche son teeshirt !

Toujours sur la place Alameda, nous en profitons pour aller manger à la “El Meson del Abuelo” et passons un excellent moment, visiblement tellement bon que Brigitte en lèche son teeshirt !

Photo un peu floue. Nous sommes dans la avenida Juan Carolos 1 où toute la majorité des bars sont érigées et nous en profitons pour y prendre un verre visiblement dans la joie et la bonne humeur.
Photo un peu floue. Nous sommes dans la avenida Juan Carolos 1 où toute la majorité des bars sont érigées et nous en profitons pour y prendre un verre visiblement dans la joie et la bonne humeur.

Photo un peu floue. Nous sommes dans la avenida Juan Carolos 1 où toute la majorité des bars sont érigées et nous en profitons pour y prendre un verre visiblement dans la joie et la bonne humeur.

Nouvelle journée qui nous ménera dans un premier temps vers Granon. Nous rencontrons un peu plus de monde sur le chemin.
Nouvelle journée qui nous ménera dans un premier temps vers Granon. Nous rencontrons un peu plus de monde sur le chemin.
Nouvelle journée qui nous ménera dans un premier temps vers Granon. Nous rencontrons un peu plus de monde sur le chemin.
Nouvelle journée qui nous ménera dans un premier temps vers Granon. Nous rencontrons un peu plus de monde sur le chemin.

Nouvelle journée qui nous ménera dans un premier temps vers Granon. Nous rencontrons un peu plus de monde sur le chemin.

Toujours le long de la N-120, la route est pas tout le temps fréquentée et nous n'entendons que très peu la circulation, nous avançons bien et groupé avec les autres pèlerins. Bernard guide Pascaline et Brigitte est juste à côté.
Toujours le long de la N-120, la route est pas tout le temps fréquentée et nous n'entendons que très peu la circulation, nous avançons bien et groupé avec les autres pèlerins. Bernard guide Pascaline et Brigitte est juste à côté.
Toujours le long de la N-120, la route est pas tout le temps fréquentée et nous n'entendons que très peu la circulation, nous avançons bien et groupé avec les autres pèlerins. Bernard guide Pascaline et Brigitte est juste à côté.

Toujours le long de la N-120, la route est pas tout le temps fréquentée et nous n’entendons que très peu la circulation, nous avançons bien et groupé avec les autres pèlerins. Bernard guide Pascaline et Brigitte est juste à côté.

Granon se rapproche, au premier plan nous voyons des champs de tournesol très présent selon les années.

Granon se rapproche, au premier plan nous voyons des champs de tournesol très présent selon les années.

Brigitte est un peu plus devant tandis que Bernard et Pascaline sont légèrement derrière.
Brigitte est un peu plus devant tandis que Bernard et Pascaline sont légèrement derrière.

Brigitte est un peu plus devant tandis que Bernard et Pascaline sont légèrement derrière.

Nous sommes maintenant en train de marcher sous l'ancienne N-120, la nouvelle est au-dessus de nos têtes.
Nous sommes maintenant en train de marcher sous l'ancienne N-120, la nouvelle est au-dessus de nos têtes.

Nous sommes maintenant en train de marcher sous l’ancienne N-120, la nouvelle est au-dessus de nos têtes.

Nous voilà à Granon où nous profitons un instant de l'ombre et d'un peu de repos.

Nous voilà à Granon où nous profitons un instant de l’ombre et d’un peu de repos.

Nous quittons Granon, devant nous, s'offre une étendue un peu désertique avec des champs de tournesol et de petites collines.
Nous quittons Granon, devant nous, s'offre une étendue un peu désertique avec des champs de tournesol et de petites collines.

Nous quittons Granon, devant nous, s’offre une étendue un peu désertique avec des champs de tournesol et de petites collines.

Nous entrons en Castille et Leon, d'ici nous apercevons Redecilla del Camino.

Nous entrons en Castille et Leon, d’ici nous apercevons Redecilla del Camino.

Petite halte à Redecilla del Camino où après quelques Tortillas Patatas nous reprenons notre chemin. Photo d'un vitrail montrant Saint-Jacques.

Petite halte à Redecilla del Camino où après quelques Tortillas Patatas nous reprenons notre chemin. Photo d’un vitrail montrant Saint-Jacques.

Après notre passage du petit village de Castildelgado, nous poursuivons sous le soleil qui tape déjà pas mal ce matin.

Après notre passage du petit village de Castildelgado, nous poursuivons sous le soleil qui tape déjà pas mal ce matin.

Nous arrivons maintenant sur Villoria de Rioja, nous nous arrêtons autant que possible pour nous poser un peu et boire de l'eau, nécessaire par cette chaleur. Pascaline est devant toute seule, derrière suivent Brigitte puis Bernard aussi.
Nous arrivons maintenant sur Villoria de Rioja, nous nous arrêtons autant que possible pour nous poser un peu et boire de l'eau, nécessaire par cette chaleur. Pascaline est devant toute seule, derrière suivent Brigitte puis Bernard aussi.
Nous arrivons maintenant sur Villoria de Rioja, nous nous arrêtons autant que possible pour nous poser un peu et boire de l'eau, nécessaire par cette chaleur. Pascaline est devant toute seule, derrière suivent Brigitte puis Bernard aussi.

Nous arrivons maintenant sur Villoria de Rioja, nous nous arrêtons autant que possible pour nous poser un peu et boire de l’eau, nécessaire par cette chaleur. Pascaline est devant toute seule, derrière suivent Brigitte puis Bernard aussi.

Dans Villoria de Rioja Pascaline fait le bon geste, enlever les chaussures et s'allonger par exemple sur un banc, les jambes un peu surélevées.

Dans Villoria de Rioja Pascaline fait le bon geste, enlever les chaussures et s’allonger par exemple sur un banc, les jambes un peu surélevées.

Puis après un repos bien mérité, nous prenons la route pour un court moment avant de reprendre le sentier qui longe la N-120.
Puis après un repos bien mérité, nous prenons la route pour un court moment avant de reprendre le sentier qui longe la N-120.

Puis après un repos bien mérité, nous prenons la route pour un court moment avant de reprendre le sentier qui longe la N-120.

Avant Belorado, notre chemin nous mène à Villamayor del Rio, nous marchons le long de la N-120 et la chaleur se fait bien sentir.
Avant Belorado, notre chemin nous mène à Villamayor del Rio, nous marchons le long de la N-120 et la chaleur se fait bien sentir.
Avant Belorado, notre chemin nous mène à Villamayor del Rio, nous marchons le long de la N-120 et la chaleur se fait bien sentir.

Avant Belorado, notre chemin nous mène à Villamayor del Rio, nous marchons le long de la N-120 et la chaleur se fait bien sentir.

Nous sommes à l'entrée de Belorado et j'ai toujours le plaisir de revoir ce panneau juste avant que l'on arrive et on est heureux d'arriver car il fait vraiment chaud.
Nous sommes à l'entrée de Belorado et j'ai toujours le plaisir de revoir ce panneau juste avant que l'on arrive et on est heureux d'arriver car il fait vraiment chaud.

Nous sommes à l’entrée de Belorado et j’ai toujours le plaisir de revoir ce panneau juste avant que l’on arrive et on est heureux d’arriver car il fait vraiment chaud.

Nous arrivons devant l'albergue Cuatro Cantones, qui n'est pas encore ouverte, mais nous n'attendrons pas longtemps.

Nous arrivons devant l’albergue Cuatro Cantones, qui n’est pas encore ouverte, mais nous n’attendrons pas longtemps.

Quoi de plus merveilleux que de commencer par une sangria avant le repas qui ma foi, est excellent, l'endroit étant juste un peu bruyant quand tout le monde parle...
Quoi de plus merveilleux que de commencer par une sangria avant le repas qui ma foi, est excellent, l'endroit étant juste un peu bruyant quand tout le monde parle...
Quoi de plus merveilleux que de commencer par une sangria avant le repas qui ma foi, est excellent, l'endroit étant juste un peu bruyant quand tout le monde parle...

Quoi de plus merveilleux que de commencer par une sangria avant le repas qui ma foi, est excellent, l’endroit étant juste un peu bruyant quand tout le monde parle…

Petite visite de l'albergue Cuatro Cantones, l'endroit brasse beaucoup du monde car très connu. L'intérieur est agencé avec charme et l'extérieur comporte une piscine.
Petite visite de l'albergue Cuatro Cantones, l'endroit brasse beaucoup du monde car très connu. L'intérieur est agencé avec charme et l'extérieur comporte une piscine.
Petite visite de l'albergue Cuatro Cantones, l'endroit brasse beaucoup du monde car très connu. L'intérieur est agencé avec charme et l'extérieur comporte une piscine.
Petite visite de l'albergue Cuatro Cantones, l'endroit brasse beaucoup du monde car très connu. L'intérieur est agencé avec charme et l'extérieur comporte une piscine.
Petite visite de l'albergue Cuatro Cantones, l'endroit brasse beaucoup du monde car très connu. L'intérieur est agencé avec charme et l'extérieur comporte une piscine.
Petite visite de l'albergue Cuatro Cantones, l'endroit brasse beaucoup du monde car très connu. L'intérieur est agencé avec charme et l'extérieur comporte une piscine.

Petite visite de l’albergue Cuatro Cantones, l’endroit brasse beaucoup du monde car très connu. L’intérieur est agencé avec charme et l’extérieur comporte une piscine.

Belorado le matin, mais où sont tout les pèlerins..? Pour la plupart déjà sur le chemin depuis un moment. Nous, nous prenons notre temps et partons vers 07h45 du matin, visiblement Brigitte est contente. Bernard la main dans la poche guide Pascaline.
Belorado le matin, mais où sont tout les pèlerins..? Pour la plupart déjà sur le chemin depuis un moment. Nous, nous prenons notre temps et partons vers 07h45 du matin, visiblement Brigitte est contente. Bernard la main dans la poche guide Pascaline.

Belorado le matin, mais où sont tout les pèlerins..? Pour la plupart déjà sur le chemin depuis un moment. Nous, nous prenons notre temps et partons vers 07h45 du matin, visiblement Brigitte est contente. Bernard la main dans la poche guide Pascaline.